Bienvenue sur le site du

                                                           CEPOB

                               

Le Club Les statuts Le comité

 

Centre d'Etude et de Protection des Oiseaux, Bienne et environs

DERNIERE OBS DU MOIS :


Salavaux, embouchure de La Broye
Le 17 septembre 2018

Un passage à Salavaux m’a permis de remarquer les oiseaux suivants : Cygne tuberculé, 2 Tadornes casarcas, canard Colvert, Grèbe huppé, Héron cendré, Foulque macroule, Mouette rieuse, Goéland leucophée, Bergeronnette grise, Corneille noire, 1 Grand Gravelot, 1 Chevalier combattant, 1 Chevalier guignette, Sterne pierregarin, 3 Bécassines des marais et 1 Marouette ponctuée.
Erich Brunner



14 septembre : Jour de fête à Hagneck !

Un petit saut rapide à Hagneck ce matin se révéla plus que judicieux ! Il y avait un vrai festival de limicoles…jugez plutôt :

- Chevaliers aboyeurs, arlequins, guignettes et ….bargette !!!
- Combattants variés
- Bécasseaux variable et de Temminck
- Grand Gravelot
- Barge rousse
- Bécassine des marais

Au niveau canards, à signaler la présence des deux sarcelles et de plein d’oies cendrées.

J’ai raté le balbuzard vu peu de temps avant que je n’arrive. On est vraiment en pleine migration !!!

M.Gigon


 

Observation - 12 09 2018

Passage rapide aux marais de Damphreux (JU): trois Bécassines des marais, quelques Grandes Aigrettes, Martin-pêcheur, Cicognes blanches, Bergeronnettes printanières et Pigeons colombins. Et la belle surprise de la sortie: une femelle Busard des roseaux se posant relativement près de l'observatoire pour chasser au sol!

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Busard des roseaux femelle


02: Busard des roseaux femelle


 

Embouchure de la Broye, Salavaux 12 septembre 2018

Je me suis rendu à Salavaux, l'embouchure de la Broye qui a été renaturalisée l'hiver passé. Du côté des bancs de sable, il y avait huit Bécassines des marais, trois Sternes pierregarins, un Bécasseau minute, deux Chevaliers aboyeurs, un Bécasseau variable, deux petits Gravelots et trois grands Gravelots, trois Chevaliers guignettes et deux Tadornes casarcas. Dans la roselière, j'ai pu y observer une Rousserolle effarvatte, un Martin-pêcheur d'Europe, un Râle d'eau et une Gallinule poule-d'eau.
Dans les arbres aux alentours, j'ai pu voir ou entendre un Gobemouche gris, quelques Verdiers d'Europe et Chardonneret élégant, un Pic épeiche et encore des Fauvettes à tête noire.
Benjamin Gygax

 


 

Col de la Gemmi 11 septembre 2018

Je suis allé au col de la Gemmi, en espérant y voir le Gypaète barbu, mais il n'a pas voulu se montrer. Mais j'ai quand même pu observer un Aigle royal, une Niverolle alpine, une quinzaine de Chocards à bec jaune, un Tichodrome échelette, trois Venturons montagnards, deux Grands corbeaux et une Marmotte des alpes. Dans la forêt en contre bas, deux Cassenoix se firent entendre.
Benjamin Gygax

 


 

Hagneck 9 sptembre 2018

Passage en fin d'après-midi à Hagneck, beau temps et température agréable. Dans la forêt riveraine, j'ai pu voir un Pic épeiche, trois Gobemouches gris, un Gobemouche noir et cinq Mésanges à longue queue.
Du côté de l'île, il y avait foule entre les ornithologues et les limicoles. Sur les galets il y avait deux Combattants variés, un Bécasseau de Temminck, un Bécasseau minute, un Bécasseau variable, un Grand gravelot, un Chevalier aboyeur et un Chevalier bargette (ou bargette de Téreck), voici pourquoi la présence d'autant d'ornithologue.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Chevalier bargette ou Bargette de Téreck


 

Observation - 07 09 2018

La migration bat son plein au-dessus de l'étang de la Noz (BE): quatre Bondrées, un jeune Autour, quelques Tariers des prés et Traquets motteux, de nombreux Milans royaux ainsi qu'un jeune Busard cendré.

Gauvain Saucy


 

Observation - 01+02 09 2018

Petit weekend de marche à Engstlenalp (BE) / Tannalp (OW) pour se retrouver avec quelques amis de retour d'échange universitaire à l'étranger. Nous entamons notre parcours sous le brouillard dans la vallée du Gental, qui arbore de très nombreuses cascades enrichies par les pluies des jours précédents. Deux Aigles royaux progressent également sous le plafond nuageux, survolant une concentration hallucinante de marmottes.
Au fur et à mesure de notre ascension, nous pénétrons dans l'épais brouillard. Les observations se réduisent donc à des cris perdus dans la masse blanche et quelques pâles silhouettes. La liste est donc courte, mais contient quelques belles rencontres: deux castagneux et un colvert à 2000m (!), quelques Chocards, Cassenoix, Venturons, et de nombreux spioncelles et Linottes notamment. En dehors des oiseaux, idem, peu d'observations mais de qualité: Chamois, Vipère péliade (sans compter les nombreux invertébrés: Bouton montagnard (escargot), chenilles d'Anneau du diable et de Noctuelle des pois, etc)...

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Canard colvert femelle dans la brume


02: Marmottes


03: Vipère péliade femelle


 

Salavaux, embouchure de La Broye
Le 4 septembre 2018

J’ignorais jusqu’à aujourd’hui l’existence de cette embouchure. Ce biotope n’a pas l’ampleur du Fanel mais gagne néanmoins à être connu. Jugez plutôt !
Cygne tuberculé, 2
Tadornes casarca, Canard colvert, Grèbe huppé, 2 Hérons cendrés, Foulque macroule, 1 Bécasseau de Temminck, 1 Bécasseau variable, 2 Chevaliers combattants, 1 Chevalier gambette, 6 Chevaliers arlequin, 1 Chevalier guignette, 2 Courlis cendrés, 6 Bécassines des marais, Mouette rieuse, Goéland leucophée, Sterne pierregarin, 5 Sternes caspiennes, 1 Guifette noire, Hirondelle rustique, 1 Pigeon ramier et 1 Bergeronnette grise.
Erich Brunner


 

Le 1er septembre 2018

après une visite du Fanel un peu venteuse et légérement humide qui ne nous a pas offert un plateau exceptionnel d’observations, j’ai profité de l’après-midi pour faire une première halte au nouveau delta de la Broye : à Salavaux, la Broye se jette dans le lac de Morat.
Le service de l’environnement y a complètement remodelé cette région pour en faire un lieu à vocation de protection de la nature. Avec de multiples interdictions de stationnement, je n’ai pas encore trouvé la ou les meilleures méthodes d’accès.
Il faut viser en rive droite de la Broye la plage de Salavaux, puis suivre la rive du lac sur la gauche pour arriver sur une petite butte de terre qui domine ce biotope. Si l’on passe rapidement sur les mouettes rieuses, les sternes pierregarin, les goélands leucophées, les canards colvert, les foulques macroules, la liste des observations devient remarquable : au moins 6 sarcelles d’hiver, 2 tadornes casarca, environ 6 bécassines des marais, 2 chevaliers guignette, 2 chevaliers gambette, 1 chevalier combattant, 1 chevalier arlequin, 1 sterne caspienne et 1 guifette noire. C’est vous dire que la bise a eu beaucoup de travail pour refroidir la longue-vue.

Comme le Chasseral restait camouflé dans les nuages, un petit crochet par Delley-Portalban pouvait se justifier. Comme tout évolue, il m’a semblé que les constructions du poulailler s’étaient étendues et en plus, le paysan a construit sa maison d’habitation. La présence de plus de monde a quand même été utile. Le paysan m’a d’abord demandé si je venais chercher le pluvier guignard en ajoutant que les dernières observations dataient d’une semaine à 10 jours et qu’il ne venait plus d’observateurs. En plus, il m’a indiqué approximativement dans quel champ les observations avaient été faite. Après l’avoir quitté, j’ai commencé à balayer ces champs et à ma grande joie, j’ai pu découvrir 2 pluviers guignard adultes encore bien colorés. Ce qui prouve que le premier septembre est bien le jour du pluvier guignard.
Jean-Pierre Frauche
photo : Jean-Pierre Frauche



 

23.08.2018 Tramelan

Cet Ichneumon est arrivé sur la terrasse avec une sauterelle verte comme proie. Les Ichneumons pondent leurs oeufs dans divers insectes et les larves se nourrissent de la proie vivante.
Catie Liechti
photo : Catie Liechti

Correctif :

Bonjour,

Il ne s’agit pas d’un ichneumon mais d’un autre hyménoptère de la famille des sphécidés, plus précisément Isondontia mexicana. Elle ne va pas pondre dans le corps de la sauterelle ( qui ici est un méconème tambourinaire) mais va construire un nid de paille qu’elle remplira de ces petites sauterelles. Elle va ensuite pondre ses oeufs dans ce nid, les larves se nourriront des proies entreposées dans le nid pour grandir.

Merci pour cette photo qui montre ce beau comportement de chasse, je reviendrais peut-être vers vous pour la publier dans un prochain courrier des lecteurs de la revue.

Bonne journée, Sébastien Poiret, Rédacteur naturaliste,

Les Editions de la Salamandre
Rue du Musée 4
CH-2000 Neuchâtel

 


 

Observation - 21 08 2018

Ayant reçu quelques informations quant à la migration déjà bien entamée, j'ai décidé de passer mon après-midi en Ajoie.
Effectivement, les berges de mon premier spot - les étangs des marais de Damphreux - accueillent un Chevalier culblanc et un petit Gravelot. Au-dessus, une femelle Busard des roseaux apparaît, suivie de peu par un mâle. Un troisième Busard apparaît ensuite pour venir longuement se baigner au bord de l'étang... un St-Martin (précoce!). Un couple de colombins passe; deux Aigrettes sont posées avec quelques Cigognes blanches en bord d'étang; un Tarier des prés chasse dans une friche.
Arrivé à mon deuxième spot - les étangs forestiers de Bonfol - une Aigrette me survole. Le niveau d'eau bas a également attiré des limicoles: deux aboyeurs et au moins trois culblancs. En eau plus profonde, une famille de Gallinules, deux Foulques, trois Sarcelles d'hiver et un castagneux, dérangés par une famille de 10 Ragondins (9 jeunes, 1 adulte). À noter également quelques passereaux migrateurs (Pouillots véloces, Fauvettes des jardins et à tête noire...)

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Pie-grièche écorcheur


02: Busard St-Martin


 

Observation - 21 08 2018

Avec deux amis, nous faisons une capture de chauves-souris sur le Doubs, entre St-Ursanne et Tariche. Nous avons ainsi la chance d'observer de (très) près un Grèbe castagneux en chasse sub-aquatique, guère peureux et surtout très agile! L'eau peu agitée nous permet d'observer ses manœuvres d'une précision fatale pour quelques alvins... spectacle pour le moins inoubliable!
À noter également les élans printaniers d'un couple de hulotte et quelques Martins-pêcheurs nous rasant de près.

Gauvain Saucy

 


 

Centre ASPO La Sauge; Cudrefin 29 juillet 2018

Au petit étang les Martin-pêcheurs attaquent leur troisième nichée et viennent de temps en temps pêcher devant l'observatoire. Dans la roselière du petit étang, deux ou trois Rousserolles effarvattes sont à la recherche de nourriture.
Au grand étang, j'ai pu observer une femelle de Fuligule nyroca, une trentaine de Courlis cendrés, deux Grèbes castagneux, une famille de Foulque macroule et deux Oies cendrées.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Fuligule nyroca (femelle)


02 Fuligule nyroca (femelle)


03 Martin-pêcheur


04 Martin-pêcheur


Champ Pittet, Yverdon 28 juillet 2018

Passage matinal, à Champ Pittet, le temps était entre deux, quelques pluies suivient d'éclaircies. J'ai pu entendre vers le parking un Pic épeiche et un Pic vert. Le long du parcours, il y avait quelques Fauvetttes à tête noire. Au niveau de l'étang, j'ai pu observer deux Blongios nains en vol, une Nette rousse femelle et ses deux petits, une Rousserolle effarvatte à la chasse aux insectes pour nourrir ses jeunes, mais encore des Grèbes huppés et un Grèbe castagneux avec son jeune.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Rousserolle effarvatte


 

28 juillet 2018

Tramelan, dans notre jardin vers 17h00. Une Bergeronnette grise nourrit un petit dans les noisetiers. Le petit s'est bien laisser prendre en photo, mais les parents sont lestes.
Catie Liechti
photo : Catie Liechti

 



Début juillet domaine des Iles, à Sion.

Cette Foulque macroule était si peu sauvage que j'aurais pu la prendre dans les mains. Ses pattes rigolotes et le blanc à la tête m'ont tout de suite fait penser au clown blanc des cirques. Il y en avait plusieurs et j'ai observé un jeune qui allait piquer sans arrêt le bec d'un adulte pour lui réclamer de la nourriture. Une jolie et tendre observation. Bonnes salutations à tous. Catie Liechti
photo : Catie Liechti

 

 


 

Observation - 29-30.06.2018

La sortie organisée par Philippe à l'Augstmatthorn / Alp Lombach ayant lieu dans une région qui nous intéresse particulièrement, une amie et moi-même avons décidé de nous y rendre la veille pour ensuite retrouver les cépobiens le samedi matin au parking.

Le vendredi, donc, nous suivons les sentiers traversant les vastes zones marécageuses du fond de la vallée. Mon dernier séjour en montagne commençant à dater, j'ai grand plaisir à retrouver les "classiques montagnards" tels que le Venturon, la Mésange alpestre, le Merle à plastron ou encore les nombreux Pipits spioncelles. À cela s'ajoutent entre autres un Épervier, un hobereau et un couple de Bergeronnettes des ruisseaux.

En fin de journée, nous prenons un peu de hauteur pour sortir de la réserve et s'installer pour la nuit. Une fois les sacs de couchage étendus sur un lit d'aiguilles de sapin, abrités en lisière de forêt, nous faisons face à une vaste prairie. Nous observons les étoiles et planètes apparaître une à une et en profitons pour enregistrer quelques chauves-souris dans cette région peu prospectée. Alors qu'il fait déjà sombre, nous entendons un cris grave et un peu caverneux, assez proche de nous dans la forêt. Quelques minutes plus tard, une silhouette nous survole de près en émettant le même cri. L'aide des cépobiens le lendemain nous permettra d'identifier cette mystérieuse apparition: c'est donc avec une Bécasse des bois que notre journée se termine!

Samedi matin, nous nous levons de bonne heure pour redescendre dans la réserve et emprunter les sentiers longeant les pierriers en direction de l'Augstmatthorn, et tenter d'apercevoir un Lagopède. À environ une demie-heure du lever du soleil et à mi-pente, nous entendons un cri (de Lagopède). Puis deux. Nous scannons longuement le vaste pierrier... en vain. Nous reprenons notre ascension vers la crête. Un nouveau cris, mais pas un mouvement visible.
Finalement, à quelques mètres du sommet et après avoir croisé le chemin d'une famille de Bouquetins et de quelques Chamois, nous repérons un lagopède mâle. Celui-ci crie, marche quelques mètres puis s'envole dans notre direction. Il passe une dizaine de mètre en dessous de nous, nous dévoilant ses ailes blanc pur progressivement tachetées de gris à leur base. Puis il disparaît derrière une barre rocheuse.

À ces observations s'est ensuite ajoutée la longue et belle liste d'observations faites avec le CEPOB, faisant de ce weekend un séjour mémorable.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Lever de soleil sur Alp Lombach


02: Vue depuis la crête de l'Augstmatthorn

 


 

Observations au Fanel, 8 juin 2018

Avec un ami et collègue de travail, nous avons depuis quelques années pris l’habitude de nous retrouver pour un après-midi et soirée au Fanel, une ou deux fois par année. Ces sorties sont pour nous plus des prétextes pour nous échapper du quotidien et nous retrouver, dans un cadre naturel, à deviser longuement sur la marche du monde, qu’à observer assidument les oiseaux. Il nous est ainsi arrivés une fois, un mois d’avril il y a quelques années, de passer tout l’après-midi assis à l’abri du vent sur le toit de l’observatoire de Nos Oiseaux, et de découvrir le lendemain, sur le site du CEPOB que pendant que nous philosophions et faisions les pipelettes, Erich Brunner de passage au Fanel ce même après-midi avait observé un magnifique Balbuzard !

Qu’à cela ne tienne, la longueur de la liste d’espèces observées n’a pour nous qu’une importance toute secondaire. Mais, même si en ce début de mois de juin, le Fanel paraissait bien terne et silencieux en comparaison du festival sonore du Lac de Kerkini en Grèce, nous avons tout de même vécu quelques bons moments ornithologiques et autres.

Les «autres» d’abords: avec l’atmosphère agitée et électrique qui sévit depuis deux semaines, il n’était pas évident que nous puissions profiter pleinement de notre après-midi philosophico-ornithologique. L’orage grondait. Que dis-je, LES orages! A tel point que vers 16 heures, nous nous sommes progressivement retrouvés littéralement encerclés, sur le môle qui s’avance dans le lac, par au moins cinq foyers orageux. L’ambiance était particulièrement spectaculaire. Les rideaux de pluie passaient lentement, les uns après les autres, noyant tour à tour dans une bruine gris plomb le Landeron, Marin, Neuchâtel puis Boudry, sans oublier le Plateau de Diesse, le Val de Ruz et le Val de Travers. Entre deux de ces averses phénoménales, réapparaissait la silhouette sombre de Chasseral et de son émetteur, dans une lueur jaunâtre digne des fresques de Philippe Robert en l’église de Chaindon (Reconvilier). A l’est et au sud-est, c’est sur Anet et quelque part du côté du Vuilly que se déversaient les trombes d’eau. Sans compter que le ciel était noir et bouché en direction d’Yverdon. Et nous, nous étions tranquillement assis sur le môle, un peu comme dans l’oeil du cyclone, à sentir le vent souffler tantôt du nord-est, tantôt du nord, puis de l’ouest, du sud-ouest puis de l’est, mais sans que la pluie ne nous atteigne. Bon avouons-le, il a bien fini par tomber quelques gouttes, de quoi nous forcer à ranger longues-vues et appareils de photo, mais juste pour nous obliger à sortir le parapluie et le replier quelques minutes plus tard.

Si bien que, de retour à la Sauge, nous avons traversé la Broye et refait le chemin en sens inverse jusqu’à la butte d’observation. Ainsi, après avoir observé presque exclusivement des Goélands (leucophées) du côté ouest du canal, avec un couple de Sternes pierregarins à la parade, dans la roselière ce sont les Panures à moustaches qui assuraient le spectacle. Et notamment un couple qui, à intervalles très réguliers, venait nourrir sa progéniture bien cachée au sol dans l’entrelacs des roseaux. Plusieurs mâles s’affairaient quant à eux à décortiquer méthodiquement les petites graines des roseaux aux alentours, tandis qu’un Bruant des roseaux assurait la trame sonore de la scène.
Et puis, soudain, une flèche beige doré et noire a surgi de nulle part pour voler un bref instant au ras des roseaux avant de disparaître: le Blongios! Un quart d‘heure plus tard, le voici qui réapparaissait en se hissant petit à petit au sommet des roseaux. Il a pris la pose, calmement, a regardé autour de lui, l’air de rien, pendant quelques minutes, et soudain, son cou s’est allongé comme un périscope atteignant au moins trois fois la longueur de son corps. Il avait repéré quelque chose au loin, quelque chose qui manifestement l’intriguait suffisamment pour lui faire reprendre son envol et s’en aller loin en direction de la tour d’observation de l’ALA. Quel bel oiseau !

On peut encore ajouter à notre liste non exhaustive du jour: le Héron cendré, un Héron pourpré en vol, deux Ouettes d’Egypte, l’Oie cendrée, un Fuligule morillon mâle, deux Martins-pêcheurs en pleine pêche au menu fretin, les chants du Coucou, du Rossignol, du Serin cini, du Loriot, de la Locustelle luscinioïde et de la Rousserolle effarvatte, un début de chant tronqué de Rousserolle turdoïde (encore une fois, ce n’était pas Kerkini), et un nombre incommensurable de Grands Cormorans au nid dans les arbres de plus en plus dénudés tout autour de la roselière.

Philippe Grosvernier et Sébastien Tschanz

Photos :
• Paysage d’orage : Ph. Grosvernier
• Blongios : S. Tschanz

 


 

OBSERVATIONS AU FANEL
Le 26 mai 2018

De ma virée au Fanel je ne retiendrai qu’une observation parce qu’elle n’est pas courante ; il s’agit de la présence d’un Bécasseau maubèche en tenue d’été. Il se reposait sur l’enrochement au bout du canal de la Broye.
Voilà une espèce qui vient au monde dans le nord du Groenland, au Spitzberg et dans le nord de la Sibérie centrale. Généralement, les individus qui passent par chez nous ont la Sibérie pour origine. Au regard de la coloration de notre exemplaire, je suppose qu’il s’agit d’une femelle. Il est encore « dans les temps » pour rejoindre son lieu de naissance, mais il pourrait aussi qu’il s’arrête en cours de route pour y passer la belle saison. Quoiqu’il en soi, c’est un plaisir d’admirer ce messager du Grand Nord en plumage d’été.
En prime : 4 sangliers
Erich Brunner


 

Observations à Préverenges (VD) le 26 mai 2018

Le passage des oiseaux d'eau vers le Nord touche à sa fin à Préverenges. A mentionner tout de même
1 Pluvier argenté presque en plumage nuptial (signalé depuis 2 jours) et 1 Guifette noire. Les Sternes pierregarins sont bien installées sur la plateforme construite à leur intention pour y nidifier. Il y en avait 50 à 60 sur la plateforme et dans les environs.

Jean-Michel Fallot


Observations à Chavornay (VD) le 21 mai 2018

Le Héron pourpré est à nouveau présent sur les étangs à Chavornay. J'en ai observé 2 dans de bonnes conditions le 21 mai et un autre ornithologue en a même aperçu 5 sur ce site 2 jours auparavant. De bonne augure pour une nouvelle nidification de cette espèce sur ce site cette année. A signaler encore le 21 mai 1 Fuligule nyroca mâle, quelques couples de Fuligules morillons et de Nettes rousses, 1 Busard des roseaux mâle, au moins 5 Grèbes castagneux, 3 Bruants des roseaux mâle et 1 Grimpereau des jardins. J'ai également entendu plusieurs Rossignols philomèles, Rousserolles effarvates et turdoïdes, ainsi que des Alouettes des champs.
J'ai également vu 8 Eiders à duvet (6 mâles et 2 femelles) aux Grangettes le 20 mai 2018. Il semble rester toute l'année sur ce site, mais sans nicher.

Jean-Michel Fallot


Observations à Préverenges (VD) le 14 mai 2018

Petit pointage du côté de Préverenges (VD) où la saison de passage des oiseaux d'eau touche gentiment à sa fin. A signaler tout de même 1 Héron crabier, une septantaine de Grands Cormorans, 3 Ouettes d'Egypte, 3 Canards chipeau, 5 couples de Nettes rousses, 3 couples de Fuligules morillons, 1 Chevalier aboyeur, 1 Goéland cendré et une cinquantaine de Sternes pierregarins bien installées sur la plateforme construite à leur intention pour y nidifier.
D'autres oiseaux d'eau plus ou moins rares en Suisse ont été observés sur ce site par d'autres ornithologues les 12 et 13 mai 2018 avec notamment 2 Echasses blanches, 1 Tournepierre à collier, 1 Bécasseau sanderling, 1 Bécasseau variable, 1 Guifette leucoptère, une dizaine de Guifettes noires et une trentaine de Mouettes pygmées au large.

Jean-Michel Fallot

 


Observation - 12 05 2018


Une demie douzaine de Guêpiers passent au-dessus de Lajoux en criant...

Gauvain Saucy

 

 


Observation - 04 05 2018


Les jeunes Cincles sont déjà hors du nid dans les gorges de Douanne: une famille d'au moins deux jeunes (probablement trois) était bien active.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01 : jeune Cincle


02 : jeune Cincle


03 : Tettigonia

 


 

Obs du 17 au 30 avril 2018

Le Delta d’Hagneck est un lieu d’observation toujours intéressant. J’y ai observé:
le 17 avril 2 courlis cendrés, un bécasseau variable, 6 chevaliers guignette,
le 29 avril 5 chevaliers guignette, un chevalier aboyeur, 2 grand gravelots, 1 petit gravelot,
le 30 avril 1 chevalier aboyeur,1chevalier sylvain, 2 chevalier guignette, 1 chevalier gambette, un grand gravelot, sans compter les multiples autres oiseaux d’eau: colvert, chipeau, nette rousse, harles bièvres, grèbes huppés, foulques macroules, oie cendrées, cygnes tuberculés, grands cormorans, goélands ainsi que les milans, bergeronettes, hirondelles… Tout celà sur quelques dizaines de mètres carrés.

Pierre Béguin


Observations au Fanel le 29 avril 2018

Belle journée d'observations pour moi au Fanel par un temps printanier et assez ensoleillé. J'ai notamment vu (ou entendu) dans de bonnes conditions : les 3 espèces de Guifettes européennes ensemble en plumage nuptial (magnifique) avec les Guifettes leucoptère (1), moustac (1) et noires (une dizaine), 1 Sterne hansel avec une trentaine de Sternes pierrregarins, les Bécasseaux cocorli (2 en plumage nuptial), minute (1) et sanderling (1), 1 Combattant varié, 1 Petit Gravelot, 1 Aigrette garzette et 1 Grande Aigrette, 1 Oie cendrée, 4 Ouettes d'Egypte, 1 Tadorne de Belon, 2 Canards souchet mâle, au moins une centaine de Nettes rousses, 1 Martin-pêcheur, 1 Coucou gris (entendu), 1 Torcol fourmilier (entendu, mais vu par un autre ornithologue), 1 Tarier pâtre mâle, plusieurs Rossignols philomèles (entendu) et Rousseroles effarvates (vu une et entendu plusieurs). Une mise en bouche pour la sortie du CEPOB dans le Nord de la Grèce la semaine prochaine.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01 : Canard souchet mâle au Fanel


02 : Ouettes d'Egypte au Fanel

 

 


 

Voici une jolie observation de Daniel en Islande du Nord près de Dalvik et Olafsfordur durant la première semaine d'avril.
Un Eider à duvet , une Harelde boréale et un Fulmar boréal, la forme claire.

Pour ma part, voici quelque chose de chou . J'ai appris que les moineaux friquets étaient en voie de disparition dans certains endroits.
Et bien j'étais contente de voir un couple dans le nichoir de notre terrasse. Mâle et femelle semblables. Plus jolis que le moineau domestique. J'ai bien pu les observer. Ils sont très prudents.

Catie Liechti
photo : Daniel Liechti


01 : Eider à duvet


02 : Harelde boréale


03 : Fulmar boréal

 


 

OBSERVATION A MALLERAY
Le 22 avril 2018

Il est 14h.30 et le soleil est radieux. Je lis confortablement installé dans mon jardin. Bientôt un chant que j’ai déjà entendu plus d’une fois, mais pas dans nos vallées, me sort de ma lecture. Un passereau est perché au sommet d’un petit sapin à une quinzaine de mètres de moi. Saisissant mes jumelles, je peux facilement le détailler. Le dessus est brun grisâtre. Le sourcil pâle est à peine marqué. Il porte un solide bec jaunâtre. Le dessous est blanchâtre. Le flanc est strié et la gorge est « tachée ». Il s’agit d’un Bruant proyer. On le rencontre dans le Seeland où il niche, mais je ne me souviens pas de l’avoir vu « chez nous ». Comme c’est actuellement la période de migration pour cette espèce, cet individu est peut-être « juste de passage ».
Erich Brunner

 


 

Observations d'oiseaux à Préverenges (VD) et aux Grangettes (VD) le 21 avril 2018

Avec Laurence Gattiker, nous sommes allés observer les oiseaux à Préverenges, puis aux Grangettes, par un temps printanier magnifique. Parmi la cinquantaine d'espèces observées ce jour-là, nous avons vu dans de bonnes conditions à Préverenges 1 Courlis corlieu, 1 Bécasseau variable, 2 Chevaliers aboyeurs et 1 guignette, 1 Combattant varié, 1 Petit Gravelot, une cinquantaine de Sternes pierregarin dont une trentaine sur la plateforme installée à leur intention pour nidifier, plusieurs Grèbes huppés et à cou noir au large, de nombreux Grands Cormorans, des Hérons cendrés et le Milan noir nichant dans les arbres environnants, 1 Sarcelle d'été mâle, 2 couples de Nette rousse, 1 Fuligule milouin mâle, les Fauvettes à tête noire et des jardins, plusieurs Pouillots véloces et Bergeronnettes grises, 1 couple de Serin cini, le Verdier d'Europe et d'autres espèces plus communes.

Aux Grangettes, nous avons encore observé comme autres espèces 11 Eiders à duvet (9 mâle et 2 femelles), 1 couple de Canards chipeau, 1 Sarcelle d'hiver mâle (avec 1 Sarcelle d'été mâle), plusieurs couples de Fuligule morillon, 2 Ouettes d'Egypte, 1 Rossignol philomèle, la Rousserole effarvate (entendue) et 1 Traquet motteux. Les Sternes pierregarins étaient aussi bien présentes du côté des Grangettes, mais les 3 plateformes étaient occupées par les Mouettes rieuses.

Je suis allé le lendemain me balader du côté de Bournens - Penthalaz (VD) à une quinzaine de kilomètres de Lausanne pour constater que les Alouettes des champs étaient bien présentes. J'en ai entendu et vu plus d'une dizaine en vol nuptial au-dessus des champs de colza en fleur et d'autres champs de céréales. Tant mieux pour une espèce en régression sur le Plateau suisse. Il y avait aussi 1 Milan royal, une espèce en progression dans la région.

Jean-Michel Fallot


 

OBSERVATIONS AU FANEL
Le 20 avril 2018

En laissant de côté les espèces habituelles, citons tout de même : Rousserolle effarvatte, 9 Tadornes de Belon, 3 Locustelles luscinioïdes, 13 Sarcelles d’été, 1 Mouette mélanocéphale, 1 Bihoreau gris, 4 Hérons garde-boeufs.
Enfin, j’ai assisté à une scène peu courante et qui a duré de longues minutes. J’aperçois tout à coup un rapace nocturne « volant dans le ciel ». C’est un Hibou des marais qui ne craint pas d’évoluer en plein jour sous un soleil radieux. Rapidement arrivent une dizaine de Goélands qui le prennent en chasse. J’assiste à de la haute acrobatie. Revenant dans la zone de la roselière, le hibou arrive à se débarrasser des goélands. Mais le répit n’est qu’instantané. Le voilà déjà agressé par une troupe de corneilles. Le rapace doit engager un nouveau combat épuisant. Il finira par se résigner à descendre rapidement dans la roselière.
En prime notons 1 chevreuil et 5 sangliers(4 jeunes accompagnés par 1 adulte).
Erich Brunner

 


 

OBSERVATIONS AU FANEL
Le 18 avril 2018

Le ciel est bleu et la température estivale. Une faible bise rafraîchit l’air. Les feuilles d’un vert tendre ne sont pas encore toutes sorties. Les cerisiers sauvages sont en fleurs. Les chaumes jaunis sont encore bien debout mais la nouvelle génération de roseaux sort de l’eau. Le Chasseral se débarrasse gentiment de son manteau neigeux et me rappelle le « pelage d’un chien de chasse ».
Il y a foule parmi l’avifaune; jugez plutôt : Cygne tuberculé ; Oie cendrée, Ouette d’Egypte, Grande Aigrette, 1 Aigrette garzette, Héron cendré, Grand Cormoran, Canards colvert, souchet et chipeau ; Nette rousse, Sarcelles d’hiver et d’été ; Fuligule morillon, Harle bièvre, Grèbes huppé et castagneux ; Courlis cendré, Foulque macroule, 1 Petit Gravelot, 1 Gravelot à collier interrompu, Combattant varié, Chevalier gambette, 20 Chevaliers aboyeurs, Goélands leucophée et cendré ; Mouette rieuse, 150 Sternes pierregarins, 1 Sterne caspienne, Râle d’eau, Locustelle luscinioïde, 1 Rémiz penduline, Bruant des roseaux, Rossignol philomèle, Busard des roseaux, Tarier pâtre, Hirondelle de fenêtre, Mésange bleue, Merle noir, Fauvettes à tête noire et des jardins ; Pouillots véloce et fitis ; Pinson des arbres, Bergeronnette grise, Verdier d’Europe, Rougegorge, Rougequeue, Troglodyte mignon, Pic vert, Pigeon ramier, Coucou gris, Sittelle torchepot, Buse variable, Milan noir, Etourneau sansonnet, Corneille noire.
En prime : 2 lièvres et 2 couleuvres à collier.
Erich Brunner

 


 

Observations à Préverenges (VD) le 15 avril 2018

La Sterne naine signalée depuis le jeudi 12 avril était toujours là le dimanche 15 avril à midi, bien en vue sur un piquet à l'île aux oiseaux à Préverenges : le bec jaune avec la pointe noire et le front blanc qui la distinguent des autres Sternes adultes européennes en plumage nuptial étaient bien visibles. Sinon, j'ai vu les mêmes espèces d'oiseaux que celles observées 2 jours auparavant (le 13 avril), sauf les 3 Courlis corlieu probablement repartis vers le Nord.

Jean-Michel Fallot


Observations d'oiseaux à Préverenges (VD) le 13 avril 2018

J'ai profité du soleil et de températures printanières pour faire un saut à Préverenges cet après-midi. Cela en valait la peine, puisque j'ai notamment observé dans de bonnes conditions 1 Sterne naine avec plusieurs Sternes pierregarins, 3 Courlis corlieu, 1 Combattant varié, 2 Petits Gravelots, plusieurs Grèbes huppés et à cou noir au large, quelques Grands Cormorans, 1 Sarcelle d'été mâle, 1 couple de Nettes rousses, plusieurs Canards chipeau et colvert, quelques Gallinules poule d'eau avec les Foulques et quelques Goélands cendrés avec les Mouettes rieuses.

J'avais également observé le 2 avril 2018 (lundi de Pacques) aux Grangettes (VD) 5 Eiders à duvet (3 mâles et 2 femelles), de nombreux Grèbes huppés et à cou noir, plusieurs couples de Sarcelles d'été et d'hiver, ainsi que des Canards souchet, chipeau et colvert, des Nettes rousses et des Fuligules morillons et milouins.

Jean-Michel Fallot


 

12.04.2018 au Häftli

peu de canards (colverts, chipeaux) mais les bihoreaux gris se présentent en couple, furtive apparition du Martin-pêcheur. Les habituels grèbes huppés, foulques macroules, cignes tuberculés, cormoran et de nombreux passereaux sont de la partie. Au retour, Petit crochet par le Wengimoos, petit Biotope avec étangs et zones dégagées pour les limicoles à 15 minutes en voiture du Häftli. Je peux compter une vingtaine d’espèces dont le vanneau huppé et la cigogne blanche.
Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin


09.04.2018 Erlenwäldli à Ipsach

un concert nocturne lugubre (corbeaux freux et hérons cendrés se chamaillent). Mais belle ambiance et quelques observations..
Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin

 


La Krümmi 06.04.2018

de nombreuses espèces dont notemment un hibou moyen-duc, des canard siffleurs et des bruants jaunes. Le lièvre et les chevreuil ne sont pas en reste.
Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin

 


05.04.2018 Hagneck

toujours un bon coin. Observations: oie cendrée, nette rousse, grimpereau des bois, canard colvert, foulque macroule, sitelle torchepot, bergeronette grise, bergeronette des ruisseaux, grèbe huppé, corneille noire, cygne tuberculé, milan royal, rougegorge familier, héron cendré, canard chipeau, grand cormoran, grèbe castagneuxhirondelle rustique, hirondelle de fenêtre, harle bièvre, merle Noir, rougequeue Noir, étourneau sansonnet, mésange charbonnière, mésange bleue.
Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin

 


Centre ASPO La Sauge 2 avril 2018

En ce lundi de Pâques, je me suis rendu à la Sauge. Sur le grand étang, il y avait différentes espèces de canard: dont une dizaine de Canards souchets; quatre Sarcelles d'été, un Fuligule nyroca (femelle), une Sarcelle d'hiver et quelques Canards colvert. J'ai encore pu observer 2 Bécassine des marais qui étaient bien cacher dans l'herbe.
Au petit étang, il y avait le couple de Martin-pêcheur qui était en plein ébats amoureux, deux Foulques macroules qui construisait leur nid et une Rémiz penduline qui se nourrissait de graines de massettes (Typha).
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Fuligule nyroca


02 Canard souchet


03 Rémiz penduline


04 Rémiz penduline


05 Martin-pêcheur


06 Martin-pêcheur


 

30.03.2018 Hagneck

Chevalier gambette, groupe de fuligules morillons et Krümmi canards siffleurs et Yverdon pouillot, bruant des roseaux.

Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin

 


Observations à Préverenges (VD) le 27 mars 2018

La migration printanière des oiseaux d'eau à Préverenges est dorénavant bien lancée. J'ai ainsi vu dans de bonnes conditions 1 Avocette élégante, 7 Bécasseaux variables, 1 Chevalier gambette, 2 Petits et 1 Grand Gravelot, au moins 100 Grèbes à cou noir avec de nombreux Grèbes huppés au large, environ 40 Nettes rousses, 5 Canards siffleur (2 mâles et 3 femelles) avec les Canards chipeaux et colvert, quelques Goélands cendrés avec les Mouettes rieuses, plusieurs Poules d'eau, 2 Milans noir en train de reconstruire leur nid, de nombreuses Hirondelles rustiques de retour d'Afrique, plusieurs Pouillots véloces, 1 Grimpereau des jardins, 1 Bruant des roseaux et d'autres passereaux plus communs.

Jean-Michel Fallot


OBSERVATIONS AU FANEL
Le 24 mars 2018

Par beau temps et lac très calme, voici les espèces que j’ai vues cet après-midi : Canards siffleur, pilet, souchet et colvert ; Sarcelles d’hiver et d’été ; Nette rousse, Grèbe huppé, Foulque macroule,
2 Tadornes casarcas, Cygne tuberculé, Oie rieuse, 150 Courlis cendrés, Mouette rieuse, Goélands leucophée et cendré, 4 Goélands bruns, Grand cormoran, 4 Bécasseaux variables, grande Aigrette, Héron cendré,
24 Macreuses brunes, Bruant jaune, Tarier pâtre, Pic vert, Merle noir, Sittelle torchepot, Pouillot véloce, Pinson des arbres, Corneille noire, Bergeronnette grise, Rougegorge, Mésanges charbonnière et bleue.
Erich Brunner




Auried//Kleinbösigen 24 mars 2018

Température agréable et ciel bleu je me suis rendu ce matin à l'Auried au bord de la Sarine. J'ai pu entendre les chants de Mésange charbonnière et bleue, de Pouillot véloce, de Bruant jaune et Verdier d'Europe. Sur les étangs, il y avait deux Grèbes castagneux, une Sarcelle d'été, quelques Canards colverts, deux Goélands leucophées, une Bécassine des marais et quatre Vanneaux huppés qui se préparaient à nicher. Aux alentours et dans le ciel, j'ai pu encore observer quatre Milans royaux, trois Milans noirs, trois Pies bavardes et un Héron cendré.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Pie bavarde


02 Héron cendré


03 Milan royal


04 Milan royal


05 Milan royal


Champ-Pittet 24 mars 2018

Après-midi, au centre Pro Natura à Champ-Pittet, avec des températures presque printanières et ensoleillé. Dans la roselière, il y avait trois ou quatre Bruants des roseaux, un Râle d'eau et quelques Panures à moustaches. Sur l'étang, il y avait huit Nettes rousses, quatre Grèbes castagneux, un Fuligule morillon, quelques Grébes huppés, deux Cygnes tuberculés et quatre Canards colverts en parade nuptial. Juste avant de partir une Gorgebleue à miroir blanc fit une brève apparition de l'autre côté de l'étang.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Bruant des roseaux


02 Canard colvert


03 Canard colvert


04 Fuligule morillon


05 Nette Rousse




OBSERVATION A MALLERAY
Le 21 mars 2018

Pour se rappeler quelques bons moments passés dans notre véranda, voici la liste des espèces observées dans notre jardin pendant l’hiver qui vient de se terminer (Du moins selon le calendrier) : Corneille noire, Grive litorne, Rougegorge, Pic épeiche, Mésanges charbonnière, huppée, bleue, noire nonnette et à longue queue ; Etourneau sansonnet, Pie bavarde, Grimpereau des jardins, Merle noir, Pinson des arbres et du Nord (2 individus seulement) ; Moineaux domestique et friquet ; Bouvreuil pivoine, Verdier d’Europe, Chardonneret élégant, Grosbec casse-noyaux, Troglodyte mignon, Accenteur mouchet.
En prime : les visites régulières du Renard et du Blaireau.
Heidi et Erich Brunner


Centre ASPO La Sauge 18 mars 2018

Ciel gris et température basse, c'est dans ces conditions que je me suis rendu à La Sauge. Au petit étang, le couple de Martin-pêcheur est formé, mais encore discret. Après je me suis rendu au grand étang, là il y avait sept Sarcelles d'hiver, cinq Sarcelles d'été, un Canard pilet, cinq Canards souchets, sept Fuligules milouins, un Cygne tuberculé, deux Goélands leucophées et deux Chevaliers culblancs. Dans la forêt les prémices du printemps, se faisait entendre par les chants de Mésange charbonnière et bleue, de pinson des arbres, ... .
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Sarcelle d'hiver


02 Sarcelle d'été


03 Canard pilet


04 Canard souchet


05 Fuligule milouin


06 Chevalier culblanc


Observation - 18.03.2018

Malgré la grisaille, je fais un rapide saut à Damphreux. Un premier scan aux jumelles me dévoile quelques chipeaux, Sarcelles d'hiver et d'été (un couple de chaque espèce), ainsi qu'un Cormoran et deux Cigognes blanches.
Un second scan à la longue-vue me fait découvrir, entre deux bancs de brouillard, les limicoles en halte migratoire: un Chevalier culblanc, deux Vanneaux huppés et vingt-trois Bécassines des marais (!)
Quelques petits passereaux se baladent entre les limicoles: Pipits spioncelles et farlouses, Tariers pâtres et Bruants des Roseaux. Les Grèbes castagneux, Alouettes des champs et Pigeons ramiers trahissent leur arrivée par quelques notes de leur chants. Un Milan noir est également déjà arrivé.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Bécassine des marais


02: Bruant des roseaux


03: Cygne tuberculé


Observation - 16.03.2018

L'attente entre deux correspondances de transport publique a du bon: devant patienter 40 minutes à Glovelier, je sors les jumelles de mon sac et m'avance sur un chemin entre deux champs. Une Alouette des champs vient alors se poser à une dizaine de mètres de moi. Guère peureuse, elle se nourrit, virevolte, chante. (À noter qu'un second mâle chante également un peu plus loin).
Puis vient l'heure du bus, qui passe devant un renard en chasse non loin de mon arrêt, vers Lajoux. Je m'empresse donc de passer chez moi me munir de chaussures adéquates et d'un trépied, avant de retourner vers le renard. Bien m'en a pris, car j'assiste à une superbe séance de chasse.
Sur le chemin du retour les premiers ramiers chantent, quelques Grives mauvis en escale picorent parmi les litornes, draines et musiciennes, un Pic épeiche transporte une pive (presque) plus grosse que lui, les Buses paradent, les Grimpereaux chantent... la saison avance!

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Alouette des champs


02: Alouette des champs


03: Renard en chasse


04: Renard en chasse


05: Renard roux


Observation - 16.03.2018

Bonjour à tous,

Ce matin en promenade dans la zone de Meienried Häftli zone Sud, dans un bras de l’ancienne Aar, J’ai pu observer :

Fuligule Morillon (3femelles + 5 mâles )
1 Milan Royal probablement, le fenêtre est vraiment très marquée
Des Serin Cini
1 Buse Variable
1 Gd Cormoran en vol.

A noter que les 23et 24.02.2018, j’ai déjà observé un groupe de Fuligule Morillon au même endroit.

Philippe Mantegani
photo : Philippe Mantegani



Observations à Préverenges (VD) le 4 mars 2018

Après la courte vague de froid de fin février et les chutes de neige de début mars jusqu'en plaine, j'ai profité d'une belle accalmie ce dimanche 4 mars pour aller observer les oiseaux d'eau sur le lac Léman du côté de Préverenges. J'ai notamment vu 1 Harle huppé mâle en compagnie des Harles bièvre, une trentaine de Grèbes à cou noir au large avec les Grèbes huppés, une trentaine de Garrots à oeil d'or, 3 couples de Canards siffleur avec les Canards colvert, 1 Canard mandarin mâle échappé de captivité et 1 Râle d'eau avec plusieurs Poules d'eau. Les premiers Limicoles de passage au printemps ont également été aperçus ces derniers jours à cet endroit par d'autres ornithologues avec notamment 1 Pluvier doré, 1 Combattant varié, 1 Chevalier gambette et 1 Petit Gravelot.

Jean-Michel Fallot


4 mars 2018

Centre ASPO La Sauge et Centre Pro Natura Champ-Pittet


Ce dimanche, je me suis d'abord rendu au centre de la Sauge, là mésange bleue et charbonnière se faisaient entendre dans la lisière de la foret. Pour ce qui est des étangs encore bien gelé pas grand chose à voir mis à part trois Courlis cendrés.
Puis je me suis rendu à Champ-Pittet, là aussi les étangs sont encore gelés, suite à une semaine glaciale et neigeuse, Dans la roselière il y avait quelques Panures à moustache, un Râle d'eau et deux Grandes Aigrettes la survolèrent. Et juste devant l'observatoire un Tarier pâtre est venu se poser quelques fois sur une branche.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Courlis cendré (La Sauge)


02 Courlis cendré La Sauge)


03 Tarier pâtre (Champ-Pittet)


04 Panure à moustache (Champ-Pittet)


05 Panure à Moustache (Champ-Pittet)


04.02.2018

En prenant part à un camp de marche dans le Lubéron avec le lycée cantonal de Porrentruy la semaine du 4 février, j'ai pu cocher la Crave à bec rouge dans Les Mées. J'ai également pu observer, aux alentours de Apt, quelques Bruants fous et proyers, Venturons montagnards, Pipits farlouses, Grand Cormorans et Pics vert et cendré.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Grand Corbeau

 


Champ-Pittet 11 février 2018

Ciel couvert, température en-dessous de zéro degré et quelques giboulées de neige, c'est dans ces conditions que je suis allé à Champ-Pittet. L'étang n'était pas gelé, cela profitait au cinq Grèbes castagneux et au deux Foulques macroules qui pouvaient s'y nourrir. Les Panures à moustache se firent entendre dans la roselière, tout comme le Râle d'eau. Un Héron cendré et une Grande Aigrette passèrent en vol. Juste devant l'observatoire, sur la petite plage, un Pipit spioncelle y cherchait de la nourriture, tout comme une Bécassine des marais et surtout une Bécassine sourde.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Pipit spioncelle


02 Pipit spioncelle


03 Bécassine sourde


04 Bécassine des marais


 

Fanel 4 février 2018

Ciel voilé avec quelques éclaircies et température juste positive. Juste avant d'arriver au parking du Fanel, mon regard fut attiré par un groupe de cygnes posé dans un champ, c'était quatorze Cygnes chanteurs qui se nourrissaient. Le long du chemin pas grand chose, mis à part quelques Mésanges bleues et charbonnières et deux ou trois Rougegorges familiers. Pour la baie du Fanel, il y avait deux Cygnes chanteurs entourés par une bonne centaine de Cygnes tuberculés, une vingtaine de Harles bièvres, une quinzaine de Garrots à œil d'or, quatre Tadornes casarcas et quelques centaines de Fuligules morillons et milouins, ceux-ci furent attaqué par un Autour des palombes. Le long de la roselière, il y avait 9 grandes Aigrettes et quelques Hérons cendrés qui pêchaient. Sur les îles, parmi les Goélands leucophées et Grands Cormorans, il y avait aussi cent-dix Courlis cendrés, une Ouette d'Egypte et seulement deux Oies cendrées. Dans la roselière, il y avait cinq Panures à moustache , trois Bruant des roseaux, une Râle d'eau et juste en-dessous de l'observatoire une dizaine de Mésanges à longue queue se déplaçaient d'arbustes en roseaux en lançant leur cri. Dans le champ fauché vers l'observatoire, un Sanglier et un Renard firent une brève apparition. Pour la lagune, il y avait un Martin-pêcheur d'Europe et quelques Canards chipeaux.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Mésange à longue queue


02 Mésange à longue queue


Embouchure du Mujon, Yverdon 4 fevrier 2018

Petite virée matinale, l'embouchure du Mujon, ciel couvert. Dans la forêt riveraine, j'ai pu entendre des Mésanges bleues et charbonnières, une Sitelle torchepot, deux Grives draines, une dizaine de Tarins des aulnes et quelques Mésanges à longue queue. Pour ce qui est du lac, il y avait une vingtaine d'Oies cendrées, deux Ouettes d'Egypte, quatre Bernaches nonnettes, dix-sept Tadorne casarcas, trois Tadorne de Belon, quelques Sarcelles et une douzaine de Canards pilets. Vers les berges du lac, il y avait deux Grandes Aigrettes, dix-neuf Hérons cendrés (aussi quelques-uns perchés dans les arbres), deux Chevaliers Guignettes, un Râle d'eau et deux Bergeronnettes des ruisseaux.
Benjamin Gygax



Observations d'oiseaux à Yverdon et Chavornay le 4 février 2018

Je suis allé hier après-midi observer les oiseaux sur le lac de Neuchâtel à Yverdon-les-Bains et sur les étangs de Creux-la-Terre à Chavornay (VD). Le temps était calme et nuageux avec quelques belles éclaircies et des températures de saison. Rien d'extraordinaire à se mettre sous la pupille. A signaler tout de même la présence de 3 Tadornes de Belon, de 2 Ouettes d'Egypte et d'une vingtaine d'Oies cendrées et de Canards pilet à Yverdon. Il y avait 1 Canard souchet mâle, plusieurs Sarcelles d'hiver et Fuligules morillon et milouin sur les étangs à Chavornay, ainsi qu'une Grande Aigrette dans les champs voisins.

Jean-Michel Fallot


 

OBSERVATION A MALLERAY
Le 15 janvier 2018

A 15h15 une Mésange à longue queue folâtre dans notre jardin. Sa particularité : la tête est entièrement blanche.
Erich Brunner


OBSERVATION A MALLERAY
Le 11 janvier 2018

Ce matin une troupe d’une douzaine de Chardonnerets élégants s’abattent sur notre jardin et se nourrissent, en particulier, des graines de Rudbekias(R. laciniata).
Heidi et Erich Brunner


 




 

 

 

Pour retrouver les anciennes obs, cliquez sur les fenêtres ci-dessous.

 

 


Archives obs
2007 2008 2009 2010 2011
2012 2013 2014 2015 2016
2017        

 

 


Cette rubrique "Observations" présente l'actualité ornithologique de nos membres
.


 

 

 


 
 
Design by Gratos

Le Club   |  Les statuts   |  Le comité |