Bienvenue sur le site du

                                                           CEPOB

                               

Le Club Les statuts Le comité

 

Centre d'Etude et de Protection des Oiseaux, Bienne et environs

DERNIERE OBS DU MOIS :

 

Observations à Préverenges (VD) les 1 et 2 juillet 2020

La saison de passage des oiseaux d'eau migrateurs du printemps est terminée, mais on peut encore observer des raretés du côté de Préverenges. Une magnifique surprise m'attendait le 2 juillet 2020 par un temps peu nuageux et assez venteux avec la présence d'une Sterne de Dougall (la coche!) parmi les Sternes pierregarins à l'embouchure de la Venoge côté Préverenges. Selon Lionel Maumary, il ne s'agirait que de la 3ème observation d'une Sterne de Dougall en Suisse après le 17 mai 1860 et les 16 et 17 mai 2013. Elle est à cet endroit depuis 4 jours et se distingue des Sternes pierregarins par des filets nettement plus longs, un bec noir (avec une base rouge en été) et un dessus plus clair pour l'adulte nuptial. La veille (1er juillet), j'ai aperçu une Guifette moustac au même endroit avec les Sternes pierregarins.

Le 2 juillet, il y avait encore une Aigrette garzette sur l'île aux oiseaux à Préverenges avec les Hérons cendrés, ainsi que de nombreux couples de Fuligules morillons et de Nettes rousses. Les Mouettes rieuses et les Sternes pierregarins nichent toujours ensemble sur la plateforme érigée à leur intention. J'ai vu ce jour-là plus d'une dizaine de jeunes Mouettes rieuses qui avaient presque la taille adulte avec encore un plumage gris sur la plateforme, ainsi que des jeunes avec un plumage juvénile nageant dans les environs. Il s'agirait d'une première nidification réussie pour les Mouettes rieuses à cet endroit. Elles avaient déjà tenté de le faire l'année d'avant, mais sans succès.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01 : Sterne de Dougall à l'embouchure de la Venoge


02 : Sterne de Dougall (bec noir) avec plusieurs Sternes pierregarins et une Mouette rieuse à l'embouchure de la Venoge


03 : Sterne de Dougall (bec noir) avec plusieurs Sternes pierregarins et une Mouette rieuse à l'embouchure de la Venoge


04 : Guifette moustac et Mouette rieuse à l'embouchure de la Venoge


Centre ASPO La Sauge 27 & 28 juin 2020

Je me suis rendu au centre ASPO de la Sauge samedi et dimanche. J'ai pu y observer une quinzaine de Courlis cendré, une vingtaine d'Oies cendrées, trois Vanneaux huppés, une Pie-grièche écorcheur, un Milan noir, l'incontournable couple de Martin-pêcheur accompagné par un jeune. Et surtout le dimanche, une scène que je n'ai pas eu souvent l'occasion d'observer, c'était le nourrissage d'un jeune Coucou gris par une Rousserolle effarvatte.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Oies cendrée


02 Martin-pêcheur


03 Coucou gris nourrit par la Rousserolle effarvatte


04 Coucou gris et Rousserolle effarvatte

 


Observation - 21-26 06 2020

Dans le cadre d'une excursion universitaire, je me rends une semaine au Val Piora (TI). Nous passons les premiers jours entre le Passo del Camoghè et le Passo delle Columbe, où les Pipits spioncelles, Linottes, Tariers des prés et Traquets motteux sont innombrables. Le Coucou et les Sizerins cabarets se font souvent entendre, alors que les Hirondelles de rochers, le Monticole de roche et un couple de Faucons crécerelles nicheur sont plus discrets.
Le dernier jour, nous montons au Lago Scuro, où la liste d'observations s'allonge de quelques espèces de haute altitude : Accenteurs alpins, Chocards, Niverolles et, gros coup de chance, un couple de Lagopèdes levé non loin d'un chemin !
Les observations faites depuis la station de recherche où nous logeons, au bord du Lago Cadagno, sont tout autant intéressantes, avec la Gorgebleue à miroir roux qui chante tous les matins/soirs sur le toit de la station, quelques passages de l'Aigle, de nombreux Bouquetins, des Merle à plastron, et à plusieurs reprises une Belette qui semble avoir son "nid" pas loin !
D'ailleurs du côté de mammifères la liste est également longue et intéressante même si pas mal d'espèce n'ont été trouvées que par leurs traces ou leurs carcasse : Campagnol des neiges, Sérotine boréale (en acoustique/grotte), Cerf, Musaraigne du complexe carrelet, Lièvre variable.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Marmotte


02: Bouquetin


03: Gorgebleue à miroir


04: Linotte mélodieuse


05: Traquet motteux


06: Niverolle alpine


07: Sizerin cabaret


08: Grenouille rousse


09: Sphinx de l'Euphorbe


10: Lago Scuro


11: Lago di Tom


12: Lagopède alpin mâle


13: Lagopède alpin femelle


14: Lagopède alpin mâle

 


 

Le Grabe, 21 juin 2020

Petite balade du dimanche soir sur les hauteurs du Vallon de Saint-Imier, où nous avons notamment vu un couple de Pies-grièches écorcheurs et trois jeunes Fauvettes à tête noire.

Claude et Quentin Wenger
photo : Quentin Wenger


01 : Pie-grièche écorcheur femelle


02 : Pie-grièche écorcheur mâle


03 : jeune Fauvette à tête noire

 



Hagneck 16 juin 2020

Je me suis rendu à Hagneck, je me suis installé en face de l'îlot en gravier. J'ai pu y observer quelques Grèbes huppés avec leurs poussins tout comme les Foulques macroules, une bonne vingtaine de Nette rousse, un Martin-pêcheur d'Europe, quelques Mouettes rieuses et Goélands leucophées, un couple de Garrot à œil d'or, un Chevalier stagnatile et un Milan noir qui survolait tout ça.
Dans les alentours, j'ai encore pu entendre deux Loriots d'Europe, quelques Fauvettes à tête noire, un Pic vert et épeiche et un grand Corbeau.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Grèbe huppé


02 Foulque macroule (poussin)


03 Garrot à œil d'or (mâle)


04 Garrot à œil d'or (couple, felle à gauche)


05 Attaque de foulque sur les Garrots à œil d'or


06 Chevalier stagnatile


07 Milan noir


 

15.6.2020: sortie à Hagneck en soirée.

Malgré la pression humaine, il y atoujours des surprises, ce soir ce fut le chevalier stagnatile, le faucon hoberau c'est à nouveau montré, des sternes pierrgarin ont fait une courte halte, le garrot à oeil d'or était fidèle au poste, ainsi que la trentaine d'espèces habituelles...

Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin



01 : Milan noir


02 : Chevalier stagnatile


03 : garrot à oeil d'or



Préverenges (VD) les 15 et 16 juin 2020

Bien que touchant à sa fin, le passage des oiseaux d'eau migrateurs réserve encore de belles surprises sur l'île aux oiseaux à Préverenges. Les 15 et 16 juin, j'ai ainsi vu 2 Ibis falcinelles (le 15 juin), 2 Sternes hansel (le 16 juin) parmi les nombreuses Sternes pierregarins, 6 Echasses blanches (le 16 juin), 3 Ouettes d'Egypte, 1 couple de Canard chipeau, plusieurs couples de Nettes rousses et de Fuligules morillons, ainsi que plusieurs Galinules poule d'eau et Grands Cormorans.

Le Petit Gravelot a niché sur l'île aux oiseaux avec la présence de 2 petits poussins pleins de vie et un adulte se promenant au milieu des Sternes pierregarins et des Mouettes rieuses. Ces dernières avaient également plusieurs jeunes sur la plateforme, alors que les Sternes pierregarins couvaient encore.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


1 : Ibis falcinelle sur l'île aux oiseaux à Préverenges (photo-témoin),


2 : Echasses blanches sur l'île aux oiseaux à Préverenges (photo-témoin).

Jean-Michel Fallot


 

13.6.2020 sortie en montagne au Gantrisch:

peu d'espèces, mais d'autres oiseaux qu'en plaine: buse variable, coucou gris, grand corbeau, linotte mélodieuse, merle à plastron, mésange charbonnière, mésange bleue, pinson des arbres, lagopède alpin, pinson des arbres, pipit spioncelle, pipit des arbres, rougequeue noir, traquet moteux, observation d'un aigle royal passant au-dessus d'un champ avec des marmottes, il se met à l'affut sur un rocher et se fait houspiller par 15 chocard à bec jaune jusqu'ä ce qu'il parte.

Pierre Béguin



Doldenhornhütte, 2-3 juin 2020

Randonnée de deux jours dans la région de Kandersteg. Nous montons le mardi matin au lac d'Oeschinen, puis repartons en arrière pour prendre le chemin de la cabane du Doldenhorn. Durant l'ascension, nous voyons notamment des Cassenoix mouchetés, diverses Mésanges et des Pouillots véloces. Un Coucou gris, un Bec-croisé des sapins, des Roitelets huppés et à triple bandeau et des Troglodytes mignons se laissent également entendre.

La cabane se situe à un peu plus de 1900 mètres d'altitude, à la limite des arbres. Un "spot" idéal pour le Merle à plastron, notamment. En fin
d'après-midi, nous pouvons aussi voir un Faucon crécerelle et cinq Chamois depuis la terrasse. Un couple de Rougequeues noirs niche à
proximité. La soirée se termine en beauté avec le chant des Tétras lyre.

Mercredi matin, nous commençons par monter au point de vue au-dessus de la cabane offrant une superbe perspective sur le lac. La pelouse alpine est bien animée: Linottes mélodieuses, Pipits spioncelles en parade, Niverolles alpines, Sizerins cabarets, Chocards à bec jaune. Alors que nous quittons l'endroit, deux Lagopèdes alpins s'envolent devant nous.
Un troisième se tient un peu plus loin et se laisse observer. Jamais nous n'en avions vu de si près, si longtemps, et n'avions entendu
l'"acracra" si distinctement. Hélas, l'appareil photo, lui, est resté à la cabane...

Après avoir récupéré notre matériel, nous prenons un chemin assez exposé pour arriver à un alpage où nous nous arrêtons pour casser la croûte. De nouvelles espèces viennent alors rejoindre la liste, notamment un Accenteur mouchet et des Marmottes.

Finalement, nous redescendons sur Kandersteg, non sans croiser deux Bouquetins au détour du chemin.

Claude et Quentin Wenger
photo : Quentin Wenger


- Chèvre Chamois dans la lumière du soir


- Merle à plastron mâle


- Tétras lyre au chant


- Pipit spioncelle


- Accenteur mouchet

 


 

Observation - 08 06 2020

Bref passage à la vieille Thielle (NE): Tourterelle des bois, Gobemouche gris, Coucou gris, Martin-pêcheur, chants du Rossignol et des Rousserolles effarvattes, ainsi qu'un jeune Pic épeiche, entre autres.

Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Gobemouche gris


02: Tourterelle des bois


 

Hier après midi 12 juin, Plagne

Observation magnifique d'un couple de faucon pèlerin . En se baladant au bord des falaises des rochers de Plagne, un couple volait et se posait tour à tour sur les arbres. A se demander s'ils paradaient. Belle observation, mais toujours avec un obstacle devant . Pour prendre des photos , c'était raté, mais le spectacle est grandiose.

Catie & Daniel Liechti


 

11.06.2020: sortie à Niederried,

Où j’avais revu le balbuzard pêcheur, toujours plus présent dans le Seeland depuis sa réintroduction. Aujourd’hui il est absent.
La sortie a tout de même permis quelques belles observations : Martin-pêcheur d’Europe, sittelle torchepod, grive musicienne, troglodyte mignon, rousserolle effarvatte, étourneau sansonnet, hirondelle de fenêtre, corneille noire, goéland leucophée, geai des chênes, milan noir, milan royal, fulligulle morillon (plusieurs couples), foulque macroule, grèbe huppé, pigeon ramier, mésange bleue, cygne tuberculé, pinson des arbres, merle noir, bondrée apivore, fauvette à tête noire, martinet noir, faucon pélerin, rougequeue noir, harle bièvre, bergeronette grise, canard colvert et pour bien fêter le 40e du CEPOB un héron bihoreau.

Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin


01 : Bihoreau


 

Préverenges (VD) le 10 juin 2020

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas un oiseau d'eau qui a tenu la vedette ce soir-là sur l'île aux oiseaux à Préverenges (VD), mais un Etourneau roselin (mon premier en Suisse) au milieu de plusieurs centaines d'Etourneaux sansonnets au dortoir. Il était malheureusement trop loin pour être photographié.

J'ai aussi vu les premiers jeunes des Mouettes rieuses nichant sur la plateforme avec les Sternes pierregarins. Un couple de Petits Gravelots niche également sur l'île aux oiseaux et il y avait encore un Chevalier gambette, un Canard mandarin mâle et plusieurs couples de Nettes rousses et de Fuligules morillons.

Jean-Michel Fallot


 

09.06.20

à Treiten/Brüttelenmoos

Cygne tuberculé, canard colvert, buse variable, galiniule poule d’eau, faucon crécerelle, foulque macroule (avec poussins), pigeaon ramier, bergeronette grise, merle noir, grive musicienne, rousserolle effarvatte, fauvette à tête noire, pouillot véloce, mésange charbonnière, pie bavarde, corneille noire, étourneau sansonnet, alouette des champs, héron cendré, milan royal tourterelle turque, martinet noir, hirondelle rustique, rougequeue noir, moineau friquet, pinson des arbres, chardonneret élégant, bruant jaune, tarier pâtre, élanion blanc.

En rentrant petit arrêt à Hagneck,

bien que la migration soit presque terminée il y a toujors des surprises: cygne tuberculé, canard colvert, harle bièvre, grèbe huppé, grand cormoran, héron cendré, milan noir, foulque macroule, goéland leucophée, pigeaon ramier, martinet noir, martinet à ventre blanc, hirondelle rustique, hirondelle de fenêtre, étourneau sansonnert, chardonneret élégant, moineau friquet, faucon hobereau, sterne caspienne.

Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin


01 : Elanion blanc


02 : Sterne caspienne

 


Observation - 02 06 2020

Posté vers une habitation isolée de Lajoux pour un comptage de colonie de chauves-souris à la tombée de la nuit, une Caille des blés m'a accompagné de son chant presque tout au long du comptage.

Gauvain Saucy


Préverenges (VD) le 31 mai 2020

Quelques derniers oiseaux de passage étaient encore présents à Préverenges aujourd'hui avec une Aigrette garzette et 1 Grand Gravelot. A signaler encore 3 Ouettes d'Egypte, 3 ou 4 Grèbes à cou noir au large, plusieurs couples de Nettes rousses et de Fuligules Morillons, ainsi que les Sternes pierregarins et les Mouettes rieuses nichant toujours ensemble sur la plateforme.

Je suis ensuite allé voir les Guêpiers d'Europe à la gravière de Colliare à Penthaz : il y en avait une vingtaine posés dans les arbres ou volant dans la gravière.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01 : Aigrette garzette.


 

Tramelan, Dimanche 24 mai 2020

vers 16h, nous avons pu observer longuement et entendre chanter, une Linotte mélodieuse qui s'était posée sur un de nos bouleaux de la terrasse. Bien dessinée au niveau des couleurs, il était impossible de se tromper, le guide ornitho venant confirmer notre observation.
Quel plaisir de voir cet oiseau si près. C'est la première fois qu'elle nous visite à domicile. Une très belle observation, tant visuelle qu'auditive.
Bien cordialement à tous les visiteurs du site internet du CEPOB
Catie et Daniel Liechti


23.05.2020

A la place de l'Espagne, j'ai parcouru la région la semaine passée (Fanel, Hagneck, Seeland). J'ai croisé partout beaucoup d'ornithologues, les gens ont visiblement le temps. Quelques belles observations: huitrier pie, guifette noir, harle huppé, rousserolles effarvattes et turdoïdes, sarcelle d'été, chevaliers aboyeur, guignette et gambette, pie grièche écorcheur, balbuzard pécheur (un mâle réintroduit en 2018 à Bellchasse, reconnu à sa bague).

Une sortie trop précosse à l'Augstmatthorn n'a permis de voir que quelques oiseaux (accenteur alpin, traquet motteux, diverses mésanges, grand corbeau, milan royal, faucon crécerelle, pipits spioncelle et des arbres), ainsi que quelques mammifères (bouquetins, chamois).

Pierre Béguin
photo : Pierre Béguin

 






Chassagne d'Onnens 22 mai 2020

Voici quelques obs que j'ai faites à la Chassagne d'Onnens, un couple de Pie grièche écorcheur, un Torcol fourmilier, encore un couple mais de Tarier pâtre, quelques Linottes mélodieuses, quatre Chardonnerets élégants, une Fauvette des jardins et un Rossignol Philomèle.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Tarier pâtre (mâle)


02 Tarier pâtre (femelle) préparant le nid


03 Pie grièche écorcheur



Jeudi 21 mai 2020

Ce matin, en compagnie de Claude, nous montons sur le Montoz du côté de la Bluai. La température est agréable et le soleil est de la partie; de bonnes conditions donc pour aller à la rencontre de l'alouette lulu qui fréquente ces zones ouvertes partiellement boisées. Ce secteur est occupé par plusieurs couples de ces chanteurs hors pair. Nous ne sommes pas déçu, passant pas loin de deux heures en leur compagnie.

Il est alors l'heure d'aller prendre un café à la ferme restaurant du Harzer. Juste à côté des places de parc de l'établissement, se trouve une zone en terre battue; une flaque de moins d'un mètre de diamètre y subsiste. Et bien en une bonne demi heure, ce point d'eau est visité par le chardonneret, la bergeronnette grise et surtout par l'hirondelle rustique. Cette dernière en profite pour prélever de la boue et humidifier le matériel destiné à la construction de son nid. Belle démonstration de la nécessité et de l'utilité de laisser des zones non asphaltées autour des bâtiments.

Andreas Kammermann
photo : Andreas Kammermann



 

Chavornay Creux-de-Terre 21 mai 2020

Petite virée matinale au Creux-de-Terre à Chavornay. J'ai pu y voir quelques couples de Fuligules morillons et milouins, un Héron pourpré, une dizaine d'Hirondelles rustiques et une quinzaine d'Hirondelles de fenêtre, une douzaine de Martinets noirs, deux Milans noirs, deux Grèbes castagneux, trois grands Cormorans et un couple de Coucou gris dont la femelle est de forme brun roux.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Busard des roseaux (femelle)


02 Femelle Coucou gris sous sa forme brune


03 Hirondelle rustique


04 Fuligule milouin


05 Fuligule morillon


 

Observation - 19.05.2020

Bref passage à Hagneck: un Harle huppé, quelques Hirondelles de rivage, trois Chevaliers aboyeurs, un Faucon hobereau, un Tarier des pré, un Coucou gris et quelques Rousserolles effarvattes chantant à cœur joie.

Gauvain Saucy


 

Préverenges - St Sulpice (VD) le 20 mai 2020

Le Huitrier pie et le Tournepierre à collier étaient toujours là, mais sur une petite plage abritée de la bise à l'embouchure de la Venoge, côté St Sulpice (VD). J'ai également vu les mêmes autres espèces d'oiseaux que 3 jours auparavant (17 mai 2020) si ce n'est la présence d'un Petit Gravelot en lieu et place du Grand Gravelot.

Jean-Michel Fallot


 

Mardi 19 mai 2020

Je me trouve sur le Montoz au-dessus de Court, entre la Bluai et le Buement, lorsque je vois passer un rapace qui évoque une buse. Mais rapidement je m'aperçois que les proportions sont quelque peu différentes; il s'agit en fait d'une Bondrée apivore femelle. C'est un oiseau que je vois rarement et je pense qu'il est intéressant de partager cette observation.

Andreas Kammermann
photo : Andreas Kammermann


01 : Bondrée apivore


02 : Bondrée apivore

 


 

OBSERVATIONS AU FANEL, Le 17 mai 2020

En fin d’après-midi je me rends au Fanel. Le ciel est bleu et la visibilité est bonne grâce à une bise modérée et désagréable. Les oiseaux sont au rendez-vous. Au fond de moi-même j’espère une surprise sans trop y croire, afin de ne pas être déçu, car souvent il n’y a pas de surprise. Arrivé au bout du môle du canal de la Broye j’aperçois 3 bécasseaux posés sur l’enrochement : très probablement des variables. L’habitude étant la plus forte, je dresse ma longue-vue. Effectivement trois bécasseaux sont en repos, la tête dans les plumes. Une alerte survient et ils se redressent, mais ne s’envolent pas. J’ai tout loisir de les observer. Ils sont « rondouillards » avec un ventre d’une blancheur immaculée. Le bec noir et droit est légèrement renflé au bout. Le gris et le noir du dos baignent dans du brun-roux. Le gris de la tête et du cou vire également au brun-roux selon la direction vers laquelle l’oiseau regarde. Les pattes sont noires et n’ont pas de « pouces ». Pas de doute, il s’agit de trois Bécasseaux sanderling qui sont en train d’acquérir le plumage nuptial.

La surprise est là et me donne l’occasion de faire un « beau voyage ». Ces oiseaux ont l’air de rien avec leurs 60 grammes et leurs 17 centimètres de long. Que font-ils là ! ? Ils se reposent quelques minutes ou quelques heures avant de « reprendre la route ».En effet ils ont quitté leur quartier d’hiver africain et retournent chez eux. Leur lieu de naissance c’est l’Arctique, pays sans arbres. Dans deux semaines peut-être seront-ils sur une île des Spitzbergen ou bien sur la presqu’île de Taymir tout au nord de la Sibérie.
Le soleil vient de se coucher. Par respect pour eux et leur performance je leur tire mon chapeau et je retourne chez moi les yeux pleins de paysages qu’ils traverseront ces prochains jours.

Erich Brunner


 

Observations à Préverenges (VD) le 17 mai 2020

Je suis allé à Préverenges par une belle journée avec de la bise pour constater que le passage des Limicoles n'est pas encore terminé. J'ai ainsi observé 1 Tournepierre à collier, 1 Huitrier pie, 2 Chevaliers gambette, 5 Chevaliers guignette et 1 Grand Gravelot. J'ai encore vu 6 Grèbes à cou noir et 1 Harle bièvre femelle avec 12 canetons bien mignons. La cohabitation entre les Mouettes rieuses et les Sternes pierregarins nichant ensemble sur la plateforme semble bien se passer.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01 : Tournepierre à collier à Préverenges


02 : Tournepierre à collier à Préverenges


03 : Huitrier pie à Préverenges


04 : Chevalier gambette à Préverenges


05 : Grand Gravelot à Préverenges


06 : Harle bièvre femelle avec 12 canetons à Préverenges.

 


 

Observations à Loèche (VS) le 16 mai 2020

Je me suis offert une petite escapade en Valais par un temps assez ensoleillé. Je suis d'abord allé aux étangs de Loèche admirer les Guêpiers d'Europe qui nichent dans les gravières. Il y en avait une bonne vingtaine. J'ai encore vu 1 Héron bihoreau immature avec 1 Héron cendré, ainsi qu'une Pie-grièche écorcheur femelle. J'ai également entendu chanter les Rousseroles turdoïdes et effarvates, ainsi que les Rossignols philomèles.

Je me suis ensuite baladé du côté de Veysonnaz le long du grand bisse de Vex et j'ai notamment vu 1 Bruant fou chantant sur le toit d'un chalet de Veysonnaz, ainsi que plusieurs Hirondelles de rochers et Grives draines.

 

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot



01 : Guêpier d'Europe aux étangs de Loèche


02 : Guêpier d'Europe aux étangs de Loèche


 

Dimanche 10 mai

Un Pic cendré chante dans la forêt au nord de Bellelay, sur le chemin de Béroie.

M.Gigon


 

Préverenges (VD) le 10 mai 2020

J'ai fait un saut le lendemain à Préverenges pour constater que les Mouettes rieuses et les Sternes pierragarins occupaient la plateforme pour nicher. Mais il n'y avait pas assez de place pour accueillir tout le monde si bien que certains oiseaux se frottaient un peu. Certaines Mouettes rieuses ont construit leur nid et couvaient sur le bord extérieur de la plateforme comme l'année passée. J'espère qu'elles auront plus de succès dans leur tentative de nidification cette année.

Sinon, la saison de passage des Limicoles touche à sa fin à Préverenges. J'ai encore vu 2 Grands Gravelots, 1 Petit Gravelot et 1 Chevalier guignette.
Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot



01 : Chevalier guignette vers l'île aux oiseaux à Préverenges

 


Gravière de Colliare et Chassagne d'Onnens 9 mai 2020

Petite virée vaudoise, j'ai commencé par aller du côté de la Gravière de Colliare à Penthaz. Les Guêpiers d'Europe, ils étaient environ une vingtaine et en pleine activité, entre la chasse d'insectes, formation de couple et creusage des nids. J'ai encore pu y voir une Tourterelle des bois, trois Milans noirs et pu entendre deux Rossignols philomèles, un Loriot d'Europe et quelques Fauvettes à tête noire.
Puis je me suis rendu à la Chassagne, là j'ai entendu une Huppe fasciée, un Torcol fourmilier et un Rossignol philomèle et pu y observer une Pie grièche écorcheur et un Bruant zizi.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Milan royal


02 Guêpier d'Europe


03 Guêpier d'Europe


04 Guêpier d'Europe


05 Guêpier d'Europe


06 Guêpier d'Europe


Grangettes (VD) le 9 mai 2020

J'ai profité du temps magnifique pour aller dans la réserve des Grangettes (VD) près l'embouchure du Rhône dans le Léman dans l'espoir de voir et de photographier une des stars dans le Chablais depuis 5 mois. Je n'ai eu besoin que de 5 minutes pour découvrir, admirer et photographier à loisir ce mâle d'Harelde boréale en plumage d'été dans le Grand Canal. Il était en compagnie de plusieurs couples de Fuligules morillons et exprimait ses sentiments vis-à-vis des femelles. Mais celles-ci étaient jalousement protégées par les mâles des Fuligules. Ce mâle d'Harelde boréale est arrivé dans le Chablais pour hiverner le 2 décembre 2019 en allant d'un étang à l'autre ou sur le lac Léman. Il n'est toujours pas reparti dans le Nord de l'Europe pour trouver une âme soeur de son espèce.

Je suis allé jusqu'au bord du Léman le long du Grand Canal où j'ai observé 2 autres espèces de canards plongeurs qui auraient aussi déjà dû regagner le Nord de l'Europe avec 1 mâle de Garrot à oeil d'or (qui s'est aussi laissé admirer et photographier de près) et 4 Eiders à duvet mâles encore en plumage d'hiver, mais trop loin pour être immortalisés. Quelques Eiders restent durant toute l'année aux Grangettes (j'en ai vu à 2 reprises pendant l'été en plumage d'éclipse), mais il s'agit de mâles qui ont bien de la peine à se reproduire tout seul.

J'ai encore entendu et vu au moins 1 Rousserolle turdoïde et 1 Rousserole effarvatte dans les roseaux le long du Grand Canal. Elles étaient probablement plusieurs en train de chanter et marquer leur territoire dans les roseaux.
Jean-Michel Fallot

photos : Jean-Michel Fallot


01 : Harelde boréale mâle dans le Grand Canal aux Grangettes


02 : Harelde boréale mâle dans le Grand Canal


03 : Harelde boréale mâle dans le Grand Canal


04 : Garrot à oeil d'or mâle dans le Grand Canal


05 : Garrot à oeil d'or mâle dans le Grand Canal


06 : Fuligule morillon mâle dans le Grand Canal


07 : Rousserole turdoïde dans les roseaux bordant le Grand Canal

 


Mercredi 6 mai

une nuée de geai des chênes est passée au dessus de notre jardin. Il y en avait plus de 20. Et il y avait des retardataires. Peut-être sont-ils restés dans le coin, car aujourd'hui, 7, les revoilà qui passent. Un peu plus tard qu'hier. Il était 16h-16h30. D'abord, nous nous sommes dit qu'ils avaient senti un danger, comme dans les films, mais à part le retour de l'hiver pour lundi, nous n'avons pas ressenti de tremblement de terre, pas de tornade à l'horizon. C'est la première fois de ma vie que je vois autant de geais ensemble. Comme des corneilles qui se rassemblent.
Je vous salue amis du CEPOB, en espérant que vous soyez tous en bonne santé.
Catie Liechti

photo : Catie Liechti


La petite biche (Dorcus parallelipipedus) est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Lucanidae.

 


 

Le Fuet, le 6 mai 2020

Je me suis pris d'affection ce printemps pour un coin entre Tramelan et le Fuet, et j'y retourne à intervalles réguliers. L'endroit est notamment fréquenté par un couple de Hulottes.

Cette fois-ci, j'ai eu la belle surprise de découvrir un couple de Gobemouches noirs nichant dans un sapin étêté. Et c'était visiblement une soirée thématique, puisque qu'un couple de Gobemouches gris se trouvait à peine quelques mètres plus loin...

Un Grimpereau des bois, des Fauvettes à tête noire, un couple de Pics épeiches, un Pic vert et les inévitables Pigeons ramiers et Grands Corbeaux complètent cette sortie.

Quentin Wenger
photo : Quentin Wenger

 

 


 

03.05.2020

Le chant d'un Loriot et un orvet à Meienried.
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01: Orvet fragile


 

Préverenges (VD) le 3 mai 2020

Cet après-midi à Préverenges par un temps gris mais sec, j'ai notamment observé 1 Avocette élégante, 1 Bécasseau de Temminck (identifié avec certitude), 3 Chevaliers gambette, 2 ou 3 Chevaliers guignette, 1 Petit Gravelot, une dizaine de Grèbes à cou noir au loin, un couple de Tadorne de Belon et quelques couples de Nettes rousses et Fuligules morillon.

Le Bécasseau de Temminck était visible dans de bonnes conditions et un peu plus petit qu'un Chevalier guignette situé près de lui. Ce Bécasseau avait le dos brun légèrement ocellé (alors que celui du Bécasseau minute vu le 23 avril 2020 en plumage intermédiaire était davantage ocellé avec une couleur brune plus chaude) et des pattes verdâtres (et pas noires comme le Bécasseau minute). Son bec était plus court que celui du Chevalier guignette et légèrement arqué vers le bas.

Il y avait aussi une centaine de Mouettes rieuses, dont environ 25 sur la plateforme où les Sternes pierregarins avaient niché les années précédentes. Une Mouette rieuse couvait déjà sur un nid et 2 autres se sont accouplées. Par contre, seules quelques Sternes pierregarins étaient présentes autour de cette plateforme contrairement aux années précédentes. A voir si les Mouettes rieuses vont remplacer les Sternes pierregarins cette année pour la nidification sur cette plateforme. Les Mouettes rieuses avait déjà tenté de nidifier à cet endroit l'année passée, mais sans succès.

Jean-Michel Fallot

 


 

Chavornay-Creux-de-Terre 2 mai 2020

Petite virée matinale à Creux-de-Terre à Chavornay. J'ai pu y voir sur les étangs deux couples de Fuligules morillons, quelques Fuligules milouins, deux Grèbes castagneux, quatre grands Cormorans, un couple de Busard des roseaux en train de construire leur nid, un Héron pourpré et un Bihoreau gris perché sur un arbre. Dans les haies aux alentours, j'ai pu entendre un Rossignol Philomèle, quelques Fauvettes à tête noire, deux ou trois Pouillots véloces et un Coucou gris.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Busard des roseaux (Mâle)


02 Héron pourpré


03 Héron pourpré


04 Fuligule milouin


 

Valbirse, le 2 mai 2020

De retour à Malleray pour y retrouver l'Ibis chauve. Michel et Andreas me rejoignent alors que l'oiseau n'est pas là. Puis tout à coup, sa silhouette apparaît dans le ciel, il tourne juste au-dessus de nos têtes, semble vouloir se poser vers la Birse, mais il reprend de l'altitude et s'en va vers l'ouest. Il disparaît derrière les immeubles. Nous discutons en visionnant les quelques photos réalisées.
Un peu plus tard, le voilà à nouveau qui arrive mais va se poser au sud de la Birse, sur une bosse, dans un champ labouré. De notre place, nous ne pouvons plus le voir. Alors que Michel doit se résigner à aller chercher une batterie pour son appareil, Andreas et moi allons déjà en direction du champ. Là, nous le retrouvons en train de se nourrir. Nous restons à bonne distance mais, surprise, c'est l'oiseau qui vient de lui-même vers nous. Petit shooting à quelques mètres seulement, l'oiseau n'est vraiement pas farouche.

Il porte une balise sur le dos et une bague bleue à sa patte, No 164. En zoomant une photo faite par Andreas, on arrive à lire un numéro de téléphone, indicatif en Autriche. Michel appelle directement à ce numéro, histoire d'en apprendre plus sur l'oiseau.
Une personne répond et nous explique que c'est un oiseau qui fait partie d'un programme de réintroduction en Autriche. Nous ne comprenons pas tout ce qu'elle nous dit. Mais Michel trouve ensuite des informations sur Internet.
Il s'agit d'un mâle de 3 ans. Né à Uberlingen. Il aurait traversé les Alpes en suivant un ULM et a passé 3 ans en Toscane. Il serait sur le chemin du retour.

En tout cas, il a fait une petite halte chez nous. A voir s'il restera quelques jours.
Claude Wehrli
photo : Claude Wehrli

http://waldrapp.eu/index.php/en/

Autre projet en Suisse :

https://zoos.ch/reintroduction-de-libis-chauve-2/projekte-in-der-schweiz/?lang=fr


Loveresse, le 2 mai 2020

Ce matin un festival d’insectivores le long de la charrière de Loveresse. Au même endroit, Pouillot siffleur, Pouillot de Bonelli, Pouillot véloce, Gobemouche noir Fauvette à tête noire et Roitelet huppé. Cela faisait au moins deux ans que je n’avais plus entendu le Pouillot siffleur par chez nous. C’est certainement à cause du Covid-19!!!
M.Gigon


 

Valbirse, le 1er mai 2020

En visite chez mes parents, j'observe les Hirondelles depuis la terrasse. Du côté de l'école secondaire, je vois arriver un oiseau sombre au bec long et courbé vers le bas. Il est houspillé par les Corneilles. Il tente de se poser vers la Birse mais il finit par s'arrêter sur un gros poteaux proche de l'eau.
Il y reste une trentaine de seconde car il est sans cesse attaqué par les Corneilles.
Je saisis les jumelles et peux vérifier son long bec courbé. l'oiseau est de couleur sombre et uniforme. J'ai d'abord cru à un Ibis falcinelle mais après vérification il s'agit d'un Ibis chauve. Il est un tout petit peu plus grand que les Corneilles.
Il s'envole et longe la Birse (à cet endroit le site de l'ancienne aire de l'usine Schaublin a été revitalisé). Je peux le suivre aux jumelles, il passe à peine à une trentaine de mètres devant moi. Son vol est un peu plus ample que celui des Corneilles qui ne le lâchent pas.
Il vire vers le sud et disparaît derrière une bosse.
Je prends ma voiture pour aller voir dans ce secteur mais ne le retrouve pas.
Toutefois, ma mère m’appelle vers 19h pour me dire qu'il est revenu au bord de la rivière.

Claude Wehrli



Observation - 27.04.2020

Nous montons à Chasseral depuis Nods en milieu de matinée et redescendons dans l'après-midi. Nous avons pu observer, entre autres, quelques Merles à plastron, de nombreuses Alouettes des champs, un Pic vert, quelques Traquets motteux, un cadavre d'Orvet, et quelques Marmottes alarmant longuement à cause d'un Renard dormant paisiblement.
Quatre Milans royaux se sont également approchés de l'endroit où nous avons observé les marmottes, et ont cerclé de plus en plus bas, montrant finalement un comportement ressemblant à une chasse ciblant les marmottes: ils n'ont pas fait de réelle tentative de capture, mais ont effectué à plusieurs reprises des piqués suivis d'une remontée abrupte dès qu'ils atteignaient une altitude de 0.5-1m, de manière similaire à une tentative de capture avortée au dernier moment. Les Marmottes montraient de clairs signes de stress, guettant le ciel et courant se mettre à l'abri lorsque les Milans approchaient trop.
Comme une marmotte adulte (pas de jeunes à cette saison) nous semblait une grande proie pour un milan, nous nous sommes renseignés. La prédation de Milans royaux sur des marmottes ne semble pas connue. Cependant, il est mentionné de la prédation sur du lièvre, sans précision sur l'âge des proies; mais s'il s'agissait d'adultes, alors la prédation sur des marmottes est envisageable (même si probablement exceptionnelle) puisque les deux espèces peuvent avoir le même poids. Les milans avaient-ils réellement l'intention de prédater des marmottes, ou ciblaient-ils autre chose? Était-ce autre chose que de la chasse?

(Sources disponibles sur demande)
Gauvain Saucy & Nadline Kjelsberg
photo : Gauvain Saucy


 

Semaine folle à Hagneck (20-26.4.2020)

Cette semaine j'ai eu l'occasion de me rendre plusieurs fois au delta de Hagneck durant la migration. Comme toujours, j'y ai fait des observations superbes, parfois inattendues.

21.4.20: mouette mélanocéphale, tadorne de belon, oies cendrées, coucou gris, serin cini, hirondelle de fenêtre et rustique, grèbe huppé, chardonneret élégant, canard colvert, milan noir, bergeronnette grise, héron cendré, nette rousse, canard chipeau, foulque macroule,cygne tuberculé, étourneau sansonnet, goéland leucophée, mésange bleue et charbonnière et nonnette, fauvette à tête noir, pinson des arbres.

23.4.20: harle huppé, chevalier aboyeur et guignette et sylvain, combattant varié, garrot à oeil d'or, gallinule poule d'eau, bruant jaune, verdier d'Europe, en plus des habituels déjà nommés plus haut,

24.4.20: héron pourpré, bécassine des marais, mouette rieuse, grand cormoran, pigeaon ramier, canard carolin, rougegorge familier, s'ajoutent à la liste,

26.4.20: la semaine s'achève en apothéose avec 1 échasse blanche, rousserolle turdoïde, pouillot véloce, corneille noire, les 8 combattants variés sont toujours là, ainsi que les 2 chevaliers aboyeurs, les 2 chevaliers guignettes et le chevalier sylvain, le garrot à oeil d'or et les autres canards….

Pierre Béguin

 


Montoz, le 24 avril 2020

Petite balade de fin de journée dans le secteur Brahon-Werdtberg. Un couple de Pics noirs, un Pic vert, quelques Pipits des arbres en parade,
un Bouvreuil pivoine, deux Chevreuils et un Lièvre se sont notamment laissés voir. Et j'ai pu étrenner mon nouveau téléobjectif (il y a encore du boulot sur les réglages...).

Quentin Wenger
photo : Quentin Wenger


01 : Couple de Pics noirs


02 : Pipit des arbres au chant


03 : Jeunes brocard (en velours) et chevrette, probablement de l'année passée


04 : Lièvre d'Europe

 


Reconvilier, 23 avril 2020

Profitant du soleil de cette fin de journée bien ensoleillée, Sonia aperçoit trois oiseaux survolant le sud-ouest du village de Reconvilier: elle reconnaît sans peine trois martinets noirs. Les premiers.

Andreas Kammermann


 

Préverenges (VD) le 23 avril 2020

Je suis retourné à Préverenges sous un beau soleil printanier pour voir que les Limicoles de passage sont dorénavant bien présents. J'ai ainsi vu 2 Echasses blanches, 1 Petit Gravelot, 1 Bécasseau minute, 6 Combattants variés, 1 Chevalier aboyeur, 6 Combattants variés et 3-4 Chevaliers guignette dont certains commençaient à parader.

Il y avait aussi 1 Mouette mélanocéphale adulte en plumage nuptial parmi les Mouettes rieuses, une septantaine de Sternes pierregarins dont plusieurs sur la plateforme de nidification, 1 Plongeon catmarin assez proche avec les Grèbes huppés, 2 Sarcelles d'été mâle, quelques Canards chipeau, plusieurs couples de Nettes rousses et 1 Bergeronnette printanière avec plusieurs Bergeronnettes grises.

Concernant le Bécasseau minute, j'ai eu beaucoup de peine à l'identifier même proche, car il était en plumage intermédiaire et à contre-jour. J'avais d'abord penché pour un Bécasseau de Temminck, car il avait un dessus un peu ocellé avec une couleur gris-brun à contre-jour sans ligne blanche visible (V) sur le dos. Mais après avoir vu la couleur noire de ses pattes (et pas jaunâtre comme le Bécasseau de Temminck), sa queue relativement courte (et non longue) et la couleur brun assez chaud (et non gris-brun) sur l'arrière du dos lorsqu'il apparaissait sous une meilleure lumière, j'en ai conclu à un Bécasseau minute. Cette observation a été confirmée par d'autres ornithologues qui l'ont vu le même jour sous une meilleure lumière, photos à l'appui (cf. site www.birdline.ch).

Avec cela, j'ai des doutes sur le Bécasseau de Temminck observé le 16 avril au même endroit, car il était plus loin et à contre-jour avec un dos ocellé gris-brun. Il était plus petit que les Petits Gravelots situés à proximité et ressemblait à un petit Chevalier guignette. J'en avais conclu à un Bécasseau de Temminck, mais c'était peut-être aussi un Bécasseau minute en plumage intermédiaire. J'ai encore de la peine à identifier ces 2 espèces de petits Bécasseaux en plumage d'hiver et intermédiaire, surtout avec une mauvaise lumière.

Jean-Michel Fallot


 

Tramelan, le 21 avril 2020

Un Epervier d'Europe se pose quelques minutes dans un buissonà proximité de la maison. Il s'envole ensuite en chassant des passereaux.

Hélas, j'ai raté la photo pour une poignée de secondes...

Quentin Wenger

 


 

19.04.2020

Passage rapide au Fanel: Guifettes noires, Combattants variés, Bécasseau variable, Chevalier sylvain, Coucou gris et Rossignol entre autres.

Gauvain Saucy


 

18.04.2020

Belle surprise interrompant le repas de midi sur la terrasse à Lajoux: une jeune femelle de Busard pâle de passage (!)
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01 : Busard pâle


02 : Busard pâle


 

Préverenges (VD) le 16 avril 2020

J'ai profité du beau temps printanier pour faire un saut à Préverenges (VD) et je ne fus pas déçu. J'ai ainsi vu 1 Plongeon catmarin, 2 Grèbes esclavons en plumage nuptial (magnifique) avec les Grèbes huppés, 1 Bécasseau de Temminck, 1 Chevalier aboyeur, 1 Combattant varié, 2 Chevaliers guignette, 1 Grand Gravelot, 2 Petits Gravelots, une vingtaine de Sternes pierregarins, 1 Goéland cendré, 2 Sarcelles d'été et 3 couples de Nette rousse.

Jean-Michel Fallot


12.04.2020

Quelques Merles à plastron et de nombreuses Alouettes des champs chanteuses de la Tête de Ran au Mont Racine.

Gauvain Saucy

 


 

Préverenges (VD) le 13 avril 2020

Petite balade à Préverenges en fin de matinée par un temps printanier où les oiseaux d'eau de passage commencent à arriver après un début de saison un peu poussif. J'ai ainsi observé 2 Grèbes esclavons en plumage nuptial avec les Grèbes huppés, 1 Mouette mélanocéphale en plumage nuptial et 1 Goéland cendré avec les Mouettes rieuses, une trentaine de Sternes pierregarins, 1 Combattant varié, 1 Chevalier guignette, 3 Petits Gravelots, 2 Sarcelles d'été mâle, 2 couples de Nettes rousses et plusieurs Grands Cormorans. Les 2 Huitriers pie et le Héron garde-boeuf observés plus tôt dans la matinée par d'autres ornithologues étaient déjà repartis.

Jean-Michel Fallot


Fanel 12 avril 2020

En ce dimanche de Pâques, je me suis rendu le matin au Fanel. J'y ai croisé seulement trois ornithologues. Mais les oiseaux étaient bien là. Le long de la forêt, j'ai pu entendre ou voir quelques Fauvettes à tête noire, des Pouillots véloces, quatre espèces de Pics (noir, épeiche. épeichette et vert), des dizaines de grands Cormorans qui venaient arracher des branches au arbres pour la construction de leur nids, deux Grimpereaux des jardins et j'en oublie.

Arrivé vers le début de la roselière, j'ai entendu le Coucou gris et vu le Rossignol Philomèle. Côté lac, sur les piquets en bois, il y avait trois Mouettes mélanocéphales, deux Mouettes pygmées, une vingtaine de Sternes pierregarin parmi les Mouettes rieuses. Sur les bancs de sable, j'ai pu observer deux Combattants variés, trois Chevaliers aboyeurs, quelques Chevaliers culblancs, un Chevalier gambette, un Chevalier guignette et un petit Gravelot. Sur les deux îles, mis à part les Goélands leucophées, il y avait quatre Oies cendrées, deux Ouettes d'Egypte, quelques Harles bièvres et une cinquantaine de Nettes rousses. Dans la roselière, j'ai entendu une Rousserolle effarvatte, minimum deux Locustelle luscinioïdes, quatre Panures à moustache, trois Bruants des roseaux et un Busard des roseaux survolait tout ce petit monde.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Grand Cormoran


02 Rossignol philomèle


Nods 12 avril 2020

Fin d'après-midi, confiné dans ma voiture, au bord d'un champ labouré entre Nods et Lignières. J'ai pu y observer cinq Milans noirs, trois Milans royaux, deux Buses variables, sept Goélands leucophées, une Bergeronnette grise et deux Alouettes des champs.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax



01 Milan noir


02 Milan royal


03 Milan royal


11 avril 2020

Ce matin, 11 avril, arrivée du Rouge-queue à front blanc dans mon jardin à Reconvilier. Il chante activement... Va-t-il s’installer?
M.Gigon


près de St Saphorin sur Morges (VD) le 9 avril 2020

Petite balade dans la campagne lausannoise sous un soleil printanier où j'ai notamment observé 1 Tarier des prés mâle, 1 Tarier pâtre mâle, 2 Bruants jaune, plusieurs Linottes mélodieuses et 1 Milan royal. Plusieurs Alouettes des champs chantaient dans les airs.

Jean-Michel Fallot


08.04.2020

Salut les confinés de la Vallée,

Il y a deux jours, j'ai vu cette mésange à longue queue caudatus en couple avec une europaeus. Si vous voulez documenter cela, le point d'obs est ici: https://s.geo.admin.ch/888ec60909

Amicalement,

Albert Bassin


Lac Coffy près de Biolay-Orjulaz et à Préverenges (VD) le 7 avril 2020

Cet après-midi, je me suis rendu au Lac Coffy près de Biolay-Orjulaz (VD) à une dizaine de kilomètres de Lausanne sous un soleil printanier. Cet étang situé près d'une grande carrière ne paye pas de mine, mais certains Limicoles de passage s'y arrêtent quand les eaux sont hautes, ce qui était le cas ce jour-là. J'ai ainsi vu 1 Barge à queue noire signalée depuis 3 jours, 2 Ouettes d'Egypte et 2 Grandes Aigrettes.

J'ai ensuite fait un saut à Préverenges pour constater que les Sternes pierregarins sont de retour : il y en avait une trentaine près de la plateforme érigée à leur intention et sur la plage à proximité, ainsi que plusieurs Grèbes à cou noir au large et des Nettes rousses. Par contre, au niveau des Limicoles, c'était pauvre avec un seul Chevalier gambette à se mettre sous la pupille. Plus haut le long de la Venoge, j'ai pu photographier 1 couple de Harles bièvres posés sur un rocher.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot



01 : Nette rousse mâle à l'embouchure de la Venoge dans le Léman


02 : 1 couple de Harles bièvres sur un rocher dans la Venoge


Chavornay (VD) le 3 avril 2020

Petite balade à l'étang Creux-de-Terre à Chavornay sous un soleil resplendissant. J'ai notamment vu 1 Fuligule nyroca parmi les Fuligules morillons et milouins, ainsi qu'un couple de Sarcelles d'été, plusieurs couples de Canards souchets, 2 Grandes Aigrettes et plusieurs Grèbes castagneux. 1 Renard roux est aussi passé à une quinzaine de mètres de moi. Je n'ai malheureusement pas vu les Hérons pourprés qui sont de retour et nichent à nouveau à cet endroit.

6 Chevreuils pas du tout effarouchés se promenaient dans les champs environnants, alors que plusieurs Alouettes des champs chantaient dans les airs. Un Milan royal, puis un Milan noir sont encore passés en planant à la recherche de proies.

Jean-Michel Fallot


Corgémont, le 7 avril 2020

J’ai eu la joie d’observer cet après-midi un important rassemblement de milans royaux qui ont tournoyé de concert pendant quelques minutes dans le ciel au-dessus de Corgémont. J’en ai dénombré 15…

Evodie Zurcher


Loveresse, le 6 avril 2020

A la recherche de loge à pic noir, je suis tombé sur celle d'un Pic épeiche. J'ai eu la chance d'observer le mâle qui s'activait au forage d'une nouvelle loge pour l'année prochaine alors que sur le même tronc, de l'autre côté, se trouvait la femelle qui nourrissait les jeunes fraîchement éclos.
En redescendant, sur le sentier, 3 chevreuils passaient tranquillement, 1 brocard suivi de 2 femelles, me regardant, sans paniquer, ils remontèrent dans la forêt.
Je suis resté là jusqu'à la nuit tombée pour admirer le lever de la lune, avec en prime, un festival de chant de 4 Chouettes hulotte, 2 mâles et 2 femelles.
Claude Wehrli
photo : Claude Wehrli


01 : La chevrette s'arrête, me regarde, sans aucun stress


02 : La même chevrette, d'un bond, passe par dessus la bordure de buissons, puis continue tranquillement pour rejoindre les 2 autres.



Frinvillier, le 5 avril 2020

Avec ces températures printanières et ces temps difficiles dû au Corona virus, je me suis rendu dans un coin pas trop prisé des gens. Je suis allé à Frinviller, le temps de parquer ma voiture et déjà ma première obs, c'était un Milan noir qui survolait le village, Dans le village, j'ai encore vu ou entendu, un Rougequeue noir, quelques Mésanges charbonnières et bleue. Après ces premières obs, j'ai remonté la Suze direction Rondchâtel, j'ai pu voir sur ces berges deux Cincles plongeurs, deux Bergeronnettes des ruisseaux et une Bergeronnette grise. Dans la lisière de la foret, j'ai pu observer un Troglodyte mignon, deux Rougegorges familiers, deux Sitelles torchepots et quelques Mésanges nonnettes. Sur les portions ensoleillées du chemin, il y avait d'autres individus ailés, c'étaient des papillons dont j'ai pu observer trois espèces, le Citron, la petite Tortue et l'Aurore.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Milan noir


02 Cincle plongeur



Pont de Walperswil-Epsemoos, le 3 avril 2020

Ce vendredi en fin de journée, je me suis rendu au bord de l'Aare, du côté du pont de Walperswil. Dans les champs, j'ai pu observer trois Milans noirs, cinq Milans royaux, une douzaine de Bergeronnettes grises et un Héron cendré. Dans les haies des alentours, j'ai pu entendre des Pouillots véloces, deux Fauvettes à tête noire et quelques Verdiers d'Europe. Du côté de l'Epsemoos (aménagement le long de l'Aare avec une petite île, prairie et quelques étangs), il y avait trois Chevaliers culblancs, un Chevalier guignette, trois Nettes rousses, un couple de Harles bièvres et un Busard des roseaux. Juste avant de partir j'ai encore vu huit Hirondelles rustiques et deux Linottes mélodieuses.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Linotte mélodieuse


 

Tramelan, le 2 avril 2020

Hier matin et aujourd'hui de même, en regardant par la fenêtre de notre cuisine, j'ai reconnu 2 hirondelles en vol. Avec les jumelles, j'ai identifié 2 hirondelles de rocher. Je n'avais jamais vu cette espèce à Tramelan. Elles se sont posées sur une corniche de la maison d'en face à environ 100 m. J'ai tout de même pu faire une photo.
Pierre Farron
photo : Pierre Farron


 

29 mars 2020

Pour le 40ème anniversaire du CEPOB, Philippe nous propose de laisser plus de place à la nature. On peut supposer que les mesures de confinement vont dans ce sens. En tout cas voilà l’oiseau qui arrive dans mon jardin : un héron cendré peu farouche ou un héron qui profite des mesures de confinement.

Jean-Pierre Frauche
photo : Jean-Pierre Frauche



samedi 28 mars 2020

Balade aux accents printaniers jusqu’à la Bergerie de Loveresse

A défaut de pouvoir se réunir pour notre atelier de fabrication de nichoirs, nous en avons profité pour faire une balade dans les environs. Parti à pied depuis la maison, passé la combe où coule la Trame, nous sommes remontés à travers le village de Loveresse pour rejoindre la charrière qui monte à la bergerie de Loveresse sur la chaîne de Moron. La température très douce de cette belle journée a stimulé les chanteurs. Le pâturage boisé de Loveresse et celui de la bergerie étaient bien animés. Deux surprises, avec toutefois un très gros point d’interrogation, ont donné un accent très printanier à cette balade. Le premier a pris la forme d’une strophe évoquant le début de chant du Pouillot siffleur à l’entrée de la forêt au-dessus de Loveresse. Le second fut le chant soutenu et nerveux de la Fauvette des jardins qui émergeait d’un taillis de hêtre dans une clairière de la forêt à la descente sur Saules. Deux oiseaux migrateurs dont le retour n’est en principe pas prévu avant mi-avril voire fin avril… Effets du réchauffement climatique ou oreille un peu embrouillée de l’ornithologue sortant de l’hibernation ? Et pourtant, c’est bien ce que j’ai entendu !

Si l’on admet ces deux incongruités hors saison, notre liste du jour totalise 31 espèces, dans le désordre : Pouillot véloce, Pouillot siffleur (?), Grimpereau des bois, Grimpereau des jardins, Roitelet huppé, Roitelet triple-bandeau, Mésange bleue, Mésange charbonnière, Mésange noire, Mésange nonnette, Accenteur mouchet, Pinson des arbres, Verdier d'Europe, Bouvreuil pivoine, Chardonneret élégant, Fauvette des jardins (?), Grive draine, Grive musicienne, Geai des chênes, Pie bavarde, Milan noir couple, Milan royal, Pic vert, Rougegorge, Rougequeue noir, Héron cendré, Grand Corbeau, Sittelle torchepot, Pigeon ramier, Pigeon féral, Merle noir.

Philippe et Anne-Dominque Grosvernier


 

Observations à Préverenges (VD) le 27 mars 2020

Petite ballade à Préverenges (VD) sous un soleil resplendissant où les oiseaux d'eau de passage étaient aussi rares que les humains en cette période de Covid19. Je n'ai vu qu'une Bécassine des marais et 4 Petits Gravelots. A l'embouchure de la Venoge, il y avait encore 1 magnifique Canard mandarin mâle échappé de captivité pour amener un peu de couleur. Je l'avais déjà vu à cet endroit l'année passée.

Je me suis ensuite promené le long du lac jusqu'au port de Bief à la limite entre Préverenges et Morges où j'ai eu la chance de voir une Marouette ponctuée signalée depuis quelques jours à cet endroit. Elle était malheureusement à contre-jour d'où cette photo un peu floue.

Jean-Michel Fallot

photo : Jean-Michel Fallot


01 : Canard mandarin mâle


02 : Marouette ponctuée (photo témoin)

 


 

OBSERVATIONS DANS L’ORVAL
Le 27 mars 2020

Sous les rochers d'une vallée de la chaîne jurassienne, l’ambiance est la même qu’hier. Le couple de Faucon pèlerin était de nouveau en verve ce matin. Au cours d’un vol nuptial le mâle a fait une offrande à la femelle. Ensuite celle-ci, tout en volant le long des falaises, par trois fois à intervalles réguliers, a lâché et repris l’offrande comme par jeu.
Erich Brunner


 

OBSERVATIONS DANS L’ORVAL
Le 26 mars 2020

Sous les rochers d'une vallée de la chaîne jurassienne le calme règne davantage que trois semaines auparavant. C’est que les activités humaines sont très limitées dans toute la Vallée par la pandémie provoquée par le coronavirus. Les avions se sont faits rares. Ils sont remplacés par les Milans royaux qui planent majestueusement. Le ciel est bleu ; il fait froid et la bise souffle. Les passereaux se taisent. Seuls les Grands corbeaux et les Buses variables donnent parfois de la voix. Une quarantaine de Pigeons ramiers migrent en direction de l’Est. Dans les falaises, deux Faucons pèlerins font bonne garde contre les intrus s’approchant de trop près. A un moment donné, les deux rapaces s’adonnent à un vol nuptial. Un peu plus tard, ils parachèvent leur noce par un accouplement sur un arbre. Ensuite chacun de son côté vaque à son activité préférée. La cloche de Pontenet sonne ; c’est l’heure d’aller dîner.
Erich Brunner


 

Chasseral 21 mars 2020

Par ces temps pas marrants, dû au corona virus, je me suis rendu à Chasseral. J'ai pu y observer sur la crête entre l'ancien péage et l'hôtel, trois Rougequeues noirs, deux Bergeronnettes grises, quelques Grives draines, une Buse variable, deux Venturons montagnards et une dizaine d'Alouettes des champs. Dans la forêt, j'ai pu entendre un Pic épeiche, deux Geais des chênes, quelques Mésanges noires et un Grimpereau des bois.
Prenez soin de vous et au plaisir de vous retrouver prochainement sur le terrain.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Alouette des champs


Observations à Préverenges (VD) le 21 mars 2020

J'ai profité du beau temps printanier et du peu de mobilité qui nous reste (en raison du Covid-19) pour faire un saut à Préverenges. J'ai notamment vu 1 Barge à queue noire en plumage nuptial, 1 Bécasseau variable encore en plumage d'hiver, 1 Combattant varié, une centaine de Grèbes à cou noir avec les Grèbes huppés, un couple de Canards souchet avec les Canards chipeau et colvert, ainsi que plusieurs Goélands cendrés parmi les Mouettes rieuses.

Le niveau du lac Léman est plus bas que d'habitude à ce moment-là de l'année comme toutes les années bissextiles afin de permettre le nettoyage des ports au printemps. Ces conditions devraient être favorables au passage des oiseaux d'eau en migration à Préverenges, d'autant que l'île aux oiseaux est en cours de réaménagement pour qu'elle redevienne une île inaccessible aux chiens, chats et renards qui troublaient le repos des oiseaux d'eau migrateurs. Il restera toujours les oiseaux prédateurs!

Jean-Michel Fallot

 


Observation - 19.03.2020

Petite virée dans le fond des gorges où je me suis couché au pied d'une paroi rocheuse. Le couple de Faucons pèlerins a cerclé quelques fois au-dessus de moi, ainsi que les grands Corbeaux et quelques Hirondelles de rochers. À noter également le chant d'un Pic vert et, au moment où je me suis décidé à me relever, un Tichodrome et son vol papillonnant.

Gauvain Saucy

photo : Gauvain Saucy


01: Tichodrome échelette


02: Faucon pèlerin


 

OBSERVATIONS DANS L’ORVAL
Le 18 mars 2020

A 11heures je me trouve sous les rochers d'une vallée de la chaîne jurassienne. Le ciel est parfaitement bleu, la température est agréable et les vents sont nuls. Se présentent à mon attention le Pinson des arbres, le Merle noir, la Grive musicienne, la Mésange noire. Des groupes de petits Passereaux passent haut dans le ciel. En migration également, un Milan noir trace des cercles et s’éloigne vers l’Est. 2 Buses variables, 4 Grands Corbeaux et 6 Milans royaux planent devant le Moron. Un Faucon pèlerin patrouille devant les falaises. Bientôt en apparaît un second. Ils se mettent à virevolter. Les différences de corpulence et de coloration montrent qu’il s’agit d’un couple. A un moment donné, mâle et femelle se rapprochent, semblent se toucher. Puis la femelle s’éloigne rapidement et se perche sur un arbre mort où elle dépèce une proie. Elle « apprécie à sa juste valeur » l’offrande que le mâle lui a faite en vol. Le repas terminé, elle rejoint « son soupirant » haut dans le ciel.
Erich Brunner


 

OBSERVATIONS DANS L’ORVAL
Le 12 mars 2020

Ce matin je suis allé sous les rochers. J’y ai repéré le Merle noir, le Pic noir, la Grive draine, le Pinson des arbres ainsi que les évolutions aériennes de deux Grands Corbeaux et de trois Milans royaux. La surprise est venue de plus haut puisqu’une trentaine de Grands Cormorans ont longé le Moron d’ouest en est.
Ce qui m’a fait monter en ce lieu c’est l’espoir de remarquer la présence ou l’absence du Faucon pèlerin. Et je n’ai pas été déçu. Un immature était posé sur un arbre sec. Bientôt il s’est mis à patrouiller le long de la falaise en se donnant par moment des accélérations impressionnantes. Plus tard deux Pèlerins se sont livrés à de belles acrobaties.
Erich Brunner


 

Observation à Versvey / étang des Communailles (VD) le 20 février 2020

Je suis allé ce matin à l’étang des Communailles près de Versvey dans le Chablais vaudois admirer le Harelde boréale mâle signalé depuis quelques jours. Il était en plumage d’hiver magnifique en compagnie d’une cinquantaine de Canards souchet et de plusieurs Fuligules morillons. Il était malheureusement trop loin pour l’immortaliser, d'autant qu’il plongeait souvent. L’étang des Communailles se situe juste à côté du restoroute du Chablais sur l’autoroute A9 près d’Aigle quand on va en direction du Valais.

Ce mâle d’Harelde boréale hiverne dans le bassin lémanique et les environs depuis le 2 décembre 2019. Mais il bouge passablement d’un endroit à l’autre avec les Fuligules morillons pour se nourrir de Moules zébrées. Vous trouverez plus d’informations sur les déplacements de cette Harelde boréale observés cet hiver dans l’article de Lionel Maumary du 3 février 2020 à l’adresse suivante :
https://oiseaux.ch/index.php?nav=chronique&zeid=219#article_219

Jean-Michel Fallot


 

Krümmi et Gerolfingen 16 février 2020

Petite promenade dominicale dans le Seeland, avec des températures printanières. D'abord, je me suis rendu à la Krümmi, sur les étangs j'ai pu observer une bonne centaine de Canards siffleurs, deux Sarcelles d'hiver, quelques Canards colverts et Foulques macroules et un grand Cormoran. Dans les champs environnants, j'y ai vu quatre Chevreuils, une vingtaine d'Alouettes des champs, cinq grandes Aigrettes, deux Faucons crécerelles, quelques Choucas des tours, huit Pies bavardes, une dizaine de Vanneaux huppés accompagnés par sept Pluviers dorés et pour finir un Busard Saint-Martin.
Avant de rentrer, je me suis rendu à Gerolfingen, plus précisément au dortoir des Hiboux moyen-duc. Après les avoir bien cherchés, j'ai pu en compter six. Ils étaient un peu nerveux, car un Milan royal fit deux ou trois passages au-dessus du pin où ils étaient posés.

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Pluviers dorés


02 Hibou moyen-duc


03 Hibou moyen-duc


04 Hibou moyen-duc


05 Milan royal

 


 

Nods 9 février 2020

Premiers chants de Chouette hulotte aux Prés Vaillons, où deux mâles se répondent ver 5h30.

Benjamin Gygax


15 janvier 2020, Gemmi

Alléché par les images du gypaète barbu postées le premier jour de l'an par Benjamin, je me suis donc aussi rendu au col de la Gemmi.
Bien m'en a pris, puisque le gypaète m'a gratifié de plusieurs passages, parfois si proche qu'il ne tenait plus dans le cadre de l'appareil, même en utilisant les focales les moins longues du 100-400.
Trois aigles royaux, se montrant à plusieurs reprises, ont parachevé la réussite de cette mémorable journée.

Andreas Kammermann
photo : Andreas Kammermann


01: A bonne hauteur


02: Par dessus


03: Dos au soleil


04: En discussion avec le grand corbeau


05: Plumes soulevées par le vent


06: Belle lumière


07: Par dessous


08: Dernier passage, déjà dans l'ombre

 


 

Camping de Muntelier-lac de Morat et environs, 4 janvier 2020

Je me suis rendu au bord du lac de Morat, au camping de Muntelier. J'ai pu observer vingt deux Cygnes chanteurs, dont un avec une bague-collier au cou avec la marque 9C94, quatre Garrots à oeil d'or, une bonne trentaine de Canard siffleur, environ quatre cent Fuligules morillons et milouins en un grand groupe et en y regardant bien, il y avait deux Fuligules nyrocas et un Fuligule à bec cerclé. Au large, il y avait aussi deux Macreuses brunes et un Plongeon arctique. Sur le retour, je me suis arrêté aux environs de l'aérodrome de Bellechasse, là, mes observations furent :
un Busard Saint-Martin, une quarantaine de grandes Aigrettes et un nouveau groupe de sept Cygnes chanteurs dont deux individus étaient aussi bagués de la même méthode que l'individu que j'avais observé auparavant, avec les inscriptions 9C25, 9C28.

Benjamin Gygax


 

Gemmipass, 1 janvier 2020

Pour ce premier jour de l'an, je me suis rendu en Valais, plus exactement au Gemmipass, au-dessus de Loèche-les-Bains. Le temps était agréable, grand soleil, petit vent du sud et température aux environs de 8 degrés. A mon arrivée vers 10h, je n'ai vu que deux Accenteurs alpins et vers 11h les premiers Chocards à bec jaune arrivent, ce qui correspond aux premiers touristes qui mangent sur la terrasse du restaurant. Il a encore fallut attendre une demi heure pour voir le premier passage du Gypaète barbu juste au-dessus de la forêt de Loèche-les-Bains.
Pendant ce temps, j'ai pu observer un petit groupe de huit chamois cherchant un coin de soleil pour se reposer. L'après-midi a été tranquille mis à part les chocards à bec jaune, un passage d'une Buse variable, et deux grands Corbeaux qui étaient dans les environs. Il a fallut attendre 15 heures pour revoir le Gypaète barbu qui cette fois a pris un peu de hauteur pour faire quelques passages juste en-dessous de la crête pendant un quart d'heure, et vers 16h il a encore fait un tour du côté du Widstrubel avant de disparaître derrière une crête. Pour moi ce fut le signal pour rentrer à la maison après une magnifique journée.

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2020

Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Chamois


02 Accenteur alpin


03 Buse variable


04 Chocard à bec jaune


05 Chocard à bec jaune


06 Gypaète barbu


07 Gypaète barbu


08 Gypaète barbu


09 Gypaète barbu


10 Gypaète barbu


 

Flachsee Unterlunkhofen, 11 décembre 2019

Nouvelle virée du mercredi après-midi dans les environs de Zurich ;
cette fois-ci au sud-est, au "Flachsee" d'Unterlunkhofen, un élargissement partiellement renaturé de la Reuss en amont du barrage hydroélectrique de Bremgarten.

C'était assez calme mais j'ai tout de même pu y observer les espèces les plus habituelles, ainsi que cinq Cigognes blanches, deux Canards souchets, une douzaine de Canards siffleurs, une quinzaine de Sarcelles d'hiver ainsi que l'"attraction" du moment, trois Oies rieuses parmi une troupe d'environ quatre-vingts Oies cendrées.

Quentin Wenger


 

 

 

 

 

 

Pour retrouver les anciennes obs, cliquez sur les fenêtres ci-dessous.

 

 


Archives obs
2007 2008 2009 2010 2011
2012 2013 2014 2015 2016
2017 2018 2019    

 

 


Cette rubrique "Observations" présente l'actualité ornithologique de nos membres
.


 

 

 


 
 
Design by Gratos

Le Club   |  Les statuts   |  Le comité |