Bienvenue sur le site du

                                     CEPOB

                               

Le Club Les statuts Le comité

 

Centre d'Etude et de Protection des Oiseaux, Bienne et environs

DERNIERES OBS : ANNEE 2024

 

Entre Aarberg et Kappelen 8 juin 2024

Je continue ma tournée des rizières du Seeland. Après celle du Mont-Vully, je suis allé à la rizière qui se trouve entre Aarberg et Kappelen. Dans la rizière il y avait seulement trois espèces d’oiseau : quelques Canards colverts, une Tadorne de Belon et une Echasse blanche. Dans les environs, j'ai pu voir ou entendre des Milans royaux et noirs, deux ou trois Alouettes des champs, des Hirondelles rustiques et de fenêtre, un Héron cendré, un Pic vert et trois petites têtes dépassant d'un champ de céréales, ces têtes appartenaient à des renardeaux.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Echasse blanche


02 Echasse blanche


03 Echasse blanche


Rizière du Vully 26 mai 2024

Au nord du versant nord du Mont Vully et le long du canal de la Broye, se trouve une rizière depuis quelques années. Durant la migration printanière des limicoles, elle est très appréciée, car elle est inondée et le riz n'est pas très haut. Ce matin, j'ai pu y observer un Chevalier aboyeur, un Chevalier gambette, deux Chevaliers sylvain, quatre Vanneaux huppés et deux Hérons cendrés.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Chevalier aboyeur


02 Chevalier gambette


Observations à Loèche (VS) le 26 mai 2024

Je suis allé dans la réserve du vieux Rhône à Loèche (cf. observations de Benjamin Gygax du 11 mai 2024 au même endroit pour la description du site) pour admirer les Guêpiers d'Europe. Il y en avait 3 ou 4 , soit moins que les années précédentes à la même période.
J'ai également vu au même endroit 1 Pie-grièche écorcheur mâle, 1 Tarier pâtre mâle, 1 Tarier des prés mâle, 1 Bruant jaune mâle et 1 Fauvette à tête noire mâle. Un peu plus loin sur l'étang, il y avait 1 Aigrette garzette, 1 Héron cendré, 2 Fuligules morillons (couple), 2 ou 3 Grands Cormorans et des Foulques macroules. 1 Rossignol philomèle et 1 Rousserolle effarvate chantaient encore dans les buissons et les roseaux.
J'ai encore pu admirer dans les herbes au bord d'un chemin de cette réserve un magnifique Lézard vert mâle avec une coloration bleu vif sur la gorge et les côtés de la tête typique de la période de reproduction. Il est resté immobile et bien visible pendant plusieurs minutes. Une belle observation pour moi.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01 : Guêpier d'Europe


02 : Pie-grièche écorcheur mâle


03 : Bruant jaune mâle


04 : Lézard vert mâle


Observations à Préverenges (VD) le 22 mai 2024

Après le Goéland d'Audoin et la Mouette atricille, au tour du Goéland railleur de faire une escale à Préverenges ce printemps. J'en ai vu un adulte en plumage nuptial cet après-midi à l'embouchure de la Venoge parmi les nombreuses Mouettes rieuses et Sternes pierregarins, ainsi qu'une Mouette mélanocéphale adulte en plumage nuptial et quelques Goélands cendrés immatures. Une belle année pour les Laridés à cet endroit.
A signaler encore 1 Chevalier gambette et 1 couple d'Ouettes d'Egypte avec toujours 8 poussins.

Jean-Michel Fallot


OBSERVATIONS à la BAIE de SOMME
du 6 au 11 mai 2024

Cette baie est située sur le littoral français de la Picardie. La Somme est le fleuve qui l’alimente et se jette dans la Manche. La baie s’étend sur une septantaine de km2 entre la Pointe du Hourdel au sud et Saint-Quentin du Tourmond au nord. Elle est bordée par les localités du Crôtois, de Noyelles-sur –Mer et Saint-Valery-sur-Somme. Notons en passant, qu’elles sont reliées par un train à vapeur. Oh, surprise ! Une des rames de cette ligne à voie étroite est constituée par des wagons des Chemins de fer rhétiques suisses.

La baie est constituée essentiellement de deux milieux.

Le premier est la slikke qui est une zone de vasières, couvert par la mer deux fois par jour. Dans cette zone nous avons compté jusqu’à une douzaine de phoques gris et un phoque veau-marin. C’est d’ailleurs le seul lieu de France où l’on trouve cette dernière espèce toute l’année.

Le deuxième milieu est le schorre. Il entoure la slikke. Il est recouvert par la mer seulement lors des grandes marées. C’est une étendue de prés salés. Ces terres grasses et marécageuses, appelées ici « mollière », sont parcourues par plus d’un millier de moutons.
En marge de ces deux milieux nous avons découvert une nouvelle race d’équidés crée dans la région il y a une cinquantaine d’années. Elle s’appelle d’ailleurs « cheval de la Baie de Somme ». Ce cheval rappelle le « cheval de Przewalski » qu’on peut admirer sur le Causse Méjean. Les deux races ont la même robe Isabelle ou bai dun. Le cheval de la Baie est un peu plus grand, un peu plus élégant. Deux différences sont notoires : le cheval du Causse Méjean est préhistorique et sauvage ; celui de la Baie est domestiqué et à peine cinquantenaire.

Reste à signaler le Marquenterre, une petite partie de la Baie. Ce sont deux ou trois km2 de dunes couvertes de forêts, de vasières, de zones buissonneuses, d’étangs, de roselières, de prairies où broutent des moutons noirs à grandes cornes et des vaches écossaises. En cette mi-mai vous êtes là comme dans une salle de concert. Tant d’espèces de volatiles unissent leurs voix pour exécuter l’œuvre d’un grand créateur. Et comme dans un grand orchestre, il est parfois difficile de différencier tel musicien de tel autre. Dans le Marquenterre il est quasiment impossible de ne pas succomber à la magie du moment et du lieu.

Reste à nommer, dans le désordre, tous « ces exécutants » : Fauvette grisette, Bergeronnette grise, Mouette rieuse, Tadorne de Belon, Grand Cormoran, Hirondelle rustique, Faisan de Colchide, Pouillot véloce, Bouscarle de Cetti, Rossignol philomèle, Troglodyte mignon, Pinson des arbres, Fauvette à tête noire, Pouillot fitis, Rougegorge, Tourterelle turque, Merle noir, Moineau domestique, Aigrette garzette, Huitrier-pie, Goéland argenté, Spatule blanche, Courlis cendré, Etourneau sansonnet, Pigeon ramier, Chardonneret élégant, Verdier d’Europe, Coucou gris, Foulque macroule, Canard colvert, Vanneau huppé, Fauvette babillarde, Cigogne blanche, Poule d’eau, Avocette, Mésange bleue, Mouette mélanocéphale, Chevalier aboyeur, Chevalier gambette, Oie cendrée, Fuligule morillon, Grèbe castagneux, Grèbe à cou noir, Canard souchet, Echasse blanche, Héron garde-bœuf, Sarcelle d’hiver, Canard chipeau, Canard pilet, Loriot d’Europe, Mésange charbonnière, Héron cendré, Goéland brun, Pouillot siffleur, Pie bavarde, Pipit farlouse, Martinet noir, Busard des roseaux, Choucas des tours, Corbeau freux, Linotte mélodieuse, Accenteur mouchet et Hirondelle de fenêtre.
Heidi et Erich Brunner


Observations - 9-12.05.2024

Camp d'exploration spéléo, cette fois-ci basé sur le domaine skiable de Leysin, sous Mayen. La météo fantastique en surface rendait les conditions souterraines compliquées par la fonte de la neige. Mon équipe a donc finalement passé plus de temps que prévu à profiter du soleil en journée (et des discrètes aurores boréales la nuit, merci météosuisse!). Une petite liste ornitho a donc tout naturellement vu le jour. En son sein, quelques noms que je n'avais pas écrit depuis longtemps, tels "Venturon montagnard" (quotidiens) ou "Niverolle alpine" (apparition isolée). Les journées étaient rythmées par les ponctuels Tétras lyres roucoulant au petit matin, et coucous paradant le soir juste devant le campement (mais audibles toute la journée durant). Les Merles à plastron, Accenteurs mouchets, cassenoix et Mésanges boréales faisaient également entendre leurs voix çà-et-là. Notons également, lors de la redescente à la fin du séjour, de l'autre côté de Leysin, une Pie-grièche écorcheur, le couple d'aigles et un Pouillot siffleur.
Gauvain Saucy


Vieux Rhône Leuk 11 mai 2024

Petite virée valaisanne, à la réserve du vieux Rhône à Leuk. Cette réserve est composée d'étang vestige de l'ancien cours du Rhône et de haies et elle est située entre un golf et l'autoroute. Dans ce milieu, j'ai pu observer un Bihoreau gris, six Aigrettes garzettes, trois Hérons cendrés, quatre grands Cormorans, trois Fuligules morillons, un Torcol fourmilier, un Coucou gris, quelques Fauvettes des jardins et à tête noire, un Tarier pâtre, un Hypolaïs ictérine, trois Rossignols philomèles et le but de ma virée sept Guêpiers d'Europe.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Guêpier d'Europe


02 Guêpier d'Europe


03 Guêpier d'Europe



Observations - 06-08.05.2024

Je recommence à travailler pour la liste rouge suisse des mollusques, et débute avec des recherches ciblées d'espèces sensibles sur le plateau. Pour mon premier jour, je me retrouve donc à arpenter en long et en large la réserve des Prés de Villette à Gy, une étendue de marais entourée de chênaies inondables, fossés, prairies humides, etc. Un paysage et une mosaïque de milieux rares et, à part quelques avions, on y est coupé du reste du monde. J'ai ainsi passé ma journée au son des coucous, rossignols, Pics mars, gallinules et castagneux, levant par-ci un Héron pourpré, par-là un faisan, ou encore quelque harle.

Deux jours plus tard, mes objectifs m'amènent à passer la journée dans et aux alentours du delta de l'Arnon (Grandson / Bonvillars). À nouveau, les coucous et rossignols offrent un concert presque continu, cette fois accompagnés des loriots et d'une Rousserolle turdoïde, et ponctués de temps à autre par le martin-pêcheur.

Mes autres recherches étaient plus citadines, mais l'une d'entre elles m'a tout de même offert quelque singularité ornithologique : sur le littoral lémanique, une ancienne station d'un petit escargot aquatique se trouve aujourd'hui sur une propriété privée d'une classe sociale qui ne doit pas avoir l'habitude de voir passer un piéton tout crotté, en bottes de pêche et armé d'une épuisette, entre le château et le parking de voitures de luxe. Elle ne doit simplement pas avoir l'habitude de s'approcher du marais de la propriété d'ailleurs, puisque justement, je n'y ai jamais vu une aussi grande concentration de Grèbes huppés - peu peureux d'ailleurs - et encore moins de leurs nids, posés régulièrement à 2.5-3m les uns des autres !
Finalement, à noter également une Alouette des champs ayant adopté un tas de gravier d'un chantier routier. Photo au natel depuis le feu rouge ci-dessous...
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


Plage de Gletterens 18 avril 2024

Je me suis rendu à la petite plage de Gletterens, sur la rive sud du lac de Neuchâtel. Sur la plage, j'ai pu observer trois Bécasseaux sanderlings et deux Bergeronnettes grises. Dans la roselière située juste derrière la plage, j'ai pu observer deux Bruants des roseaux et entendre un Râle d'eau, une Locustelle luscinioïde, deux Rousserolles effarvattes. Et dans les haies bordant la roselière, un Pic épeiche et un Coucou gris se firent entendre.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Bécasseau sanderling


02 Bécasseau sanderling


03 Bécasseau sanderling


04 Bécasseau sanderling


La Neuveville, 4 mai 2024 5h à 7h,

avec Elisabeth, Thierry, 24, Marie, Sabine, Richard et Pascale et la guide ornitho Béatrice Kunz, cabane des lépreux chemin de la Côte Poudeille Chemin du Haut des vignes.

Temps magnifique, lune, reflets du paysage dans le lac et Bernoises blanches !

Liste des oiseaux entendus et/ou vus, par ordre d’apparition :

Pie bavarde
chouette hulotte
rouge-queue noir
merle noir
rouge-gorge familier
pouillot véloce
troglodyte mignon
fauvette à tête noire
pinson des arbres
pigeon ramier
roitelet triple bandeau
mésange charbonnière
locustelle tachetée !
bruant zizi
linotte mélodieuse
serin cini
foulque macroule
étourneau sansonnet
torcol fourmilier
bergeronnette grise
grand corbeau
mésange bleue
corneille noire
harle bièvre

Le milan royal, les moineaux sont apparus 5 minutes plus tard !
Les buses se sont montrées haut dans le ciel juste après !
Et la sittelle, le pic vert, le pic noir, le grimpereau, les hirondelles … étaient trop occupés

Richard Mamie


Observations à Préverenges (VD) le 1er mai 2024

Je suis retourné à l'île aux oiseaux à Préverenges 4 jours après la sortie du CEPOB à cet endroit. J'ai pu admirer la rareté présente depuis une dizaine de jours à l'embouchure de la Venoge dans le lac Léman : 1 Goéland d'Audoin adulte avec son bec rouge foncé et ses pattes gris foncé ou verdâtres qui le distingue des Goélands leucophée adulte. Il s'agit de ma première observation d'un Goéland d'Audoin en Suisse.

J'ai également pu observer ce jour-là 1 Sterne caspienne, 1 Mouette mélanocéphale adulte parmi les nombreuses Mouettes rieuses et Sternes pierregarins, 1 Chevalier gambette, 2 Chevaliers sylvain, 1 Chevalier guignette, 1 Petit et 1 Grand Gravelot, 1 couple d'Ouettes d'Egypte avec 8 poussins, 1 Harle bièvre femelle avec 9 poussins, de nombreux Grands Cormorans, plusieurs Grèbes huppés et à cou noir au large, un couple de Nettes rousses et 2 Gallinules poule d'eau.

Les Mouettes rieuses nichent sur les 2 plateformes érigées à leur intention et il y avait également plusieurs Sternes pierregarins sur une plateforme. Une belle journée d'observations pour moi.

Jean-Michel Fallot
photo : Jean-Michel Fallot


01: Goéland d'Audoin adulte à l'embouchure de la Venoge dans le Lac Léman


02 : Goéland d'Audoin adulte à l'embouchure de la Venoge dans le Lac Léman


Observation - 21.04.2024

En jetant un œil par la fenêtre de ma chambre en pensant à la météo qui n'incite pas vraiment à sortir, afin d'essayer de me convaincre d'avancer dans mes mails en retard, je vois une huppe dans le pâturage sous ma fenêtre (Glovelier). Elle y est restée une bonne et paisible heure ; moi, mes jumelles, mon appareil photo et mes priorités aussi...
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy

 


Observation - 14.04.2024

Gorges du Pichoux, quelque part dans la canopée d'un vert éclatant clairsemée au-dessus des pentes raides et rocailleuses. Le Pouillot siffleur s'égosille, et très occasionnellement se laisse apercevoir volant furtivement entre deux feuillages.
Gauvain Saucy


Seeland 9 avril 2024

La migration printanière continue dans le Seeland. Les Rossignols philomèle commencent à chanter dans les haies, tout comme les Fauvettes à tête noire. J'ai aussi pu entendre un Torcol fourmilier. Pour finir j'ai pu observer un Balbuzard pêcheur et surtout une magnifique Huppe fasciée.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Huppe fasciée


02 Huppe fasciée


03 Huppe fasciée


04 Huppe fasciée


Aarberg 6 avril 2024

La migration printanière continue à nous apporter quelques spécialités. Celle-là c'est un Ibis chauve bagué aux deux pattes, avec l'inscription 182 et répondant au doux nom de Giorgia. Cet Ibis fait partie d'un programme de réintroduction mis en place et ceux-ci sont régulièrement observer durant les migrations printanière et automnale.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Ibis chauve


Observation - 04.04.2024

Balade dans les côtes du Doubs ; un balbuzard migrateur à Moulin Jeannottat et un Bruant zizi chanteur sur les Rouges Roches à Cerniévillers.
Gauvain Saucy


Observation - 01.04.2024

Bref arrêt au Mauesee (LU), sur lequel sont posés plus d'une dizaine de souchets et quelques morillons. Deux petites troupes d'Oies cendrées, avec parmi elles un couple d'Ouettes d'Égypte, broutent dans les champs alentour, survolées par des Hirondelles rustiques et de fenêtres. Les cigognes construisent leurs nids. Du côté des (autres) passereaux, j'ai levé un Bruant des roseaux, et le chant printanier des étourneaux, véloces et chardonnerets habillent le fond sonore.
Gauvain Saucy


Jeudi 28 mars 2024

La météo n'est pas très encourageante, mais avec Patrick, nous décidons tout de même de nous rendre dans les gorges de l'Areuse.
Surprise à l'entrée du site: un panneau nous en interdit l'accès!! Un éboulement survenu il y a quelque temps déjà en est la cause.
Alors allons au centre nature de la Sauge, il s'y passe toujours quelque chose.

Le couple de martin-pêcheur est bien là et c'est toujours un plaisir de les voir dans le viseur de l'appareil photo. À elle seule, cette
observation vaut le déplacement à la Sauge. La journée se passe plutôt calmement: aucun limicole en vue. Nous avons tout le temps
pour observer les étourneaux chassant les insectes dérangés par les vaches. Il y a tout de même une renarde, encore en tenue hivernale,
qui est venue animer les bords du grand étang. Nous l'avons vu poursuivre un chat qui se trouvait dans le secteur; ce dernier a juste
réussi à échapper à son poursuivant en s'enfilant dans un épais fourré.

Le fond sonore de la journée a été assuré par les nombreuses fauvettes à tête noire de retour de migration. Une bien agréable journée
passée sous le couvert des observatoires du centre nature.

Andreas Kammermann

photos : Andreas Kammermann














Observations à Denges et Préverenges (VD) le 29.03.2024

Je suis allé voir le Bruant nain signalé depuis quelques jours à Denges, à la sortie Ouest du village en direction de Préverenges. J'ai eu la chance de bien l'observer au téléscope pendant 5 minutes avant qu'il ne s'envole et disparaisse. C'est un oiseau vivant dans la taïga en Russie, rare en Suisse. Une belle observation et une coche pour moi.

Je suis ensuite allé à l'île aux oiseaux à Préverenges où le passage printanier des oiseaux d'eau commence gentiment. J'ai notamment vu 2 Mouettes mélanocéphales et la première Sterne pierregarin de l'année parmi les nombreuses Mouettes rieuses, quelques Goélands cendrés et leucophée, 3 Bécassines des marais, 1 Chevalier culblanc, 1 Petit Gravelot, une septantaine de Grèbes à cou noir et de nombreux Grèbes huppés au large, des Grands Cormorans, 1 Ouette d'Egypte et 1 Poule d'eau.

Les Mouettes rieuses sont installées sur les 2 plateformes érigées à leur intention pour y nicher. Elles nichent là-bas depuis 2019 et certaines viennent de Pologne, de la Baltique et même de la Russie.

Jean-Michel Fallot


Hagneck 25 mars 2024

Bonne nouvelle, ''Arthur'' le Balbuzard pêcheur est de retour dans ses quartiers d'été d'Hagneck. Il a fait une pêche fructueuse dans l'étang en contrebas du vieux barrage. Il y avait encore comme rapace un Milan royal, un Busard des roseaux et deux Milans noirs. Sinon j'ai pu encore observer ou entendre quelques Pouillots véloces, quatre Chardonnerets élégants, trois Harles bièvres, trois Oies cendrées et un Pic noir.
Benjamin Gygax
photos : Benjamin Gygax


01 Balbuzard pêcheur '' Arthur''


02 Pic noir


Pont de Walperswil 22 mars

C'est le printemps, dix Hirondelles rustiques survolent l'Aare du côté du pont de Walperswil.
Benjamin Gygax



Seeland 21 mars 2024

Petit tour dans le Seeland entre Kallnach et Kerzers. Les Alouettes des champs, les Bruants jaune et les Pouillots véloces sont bien de retour et chantent déjà bien. Le Rougequeue noir est aussi de retour, mais encore un peu discret musicalement. Pour ce qui est des rapaces, les Milans royaux, Buses variables et Faucons crécerelles sont bien présents au-dessus des cultures. Pour ce qui est des rapaces migrateurs, j'ai pu observer deux Milans noirs et une belle surprise un Elanion blanc. Il y avait aussi des mammifères comme cinq Chevreuils et une Hermine encore blanche.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Elanion blanc


Seeland 11 février 2024, 6 mars 2024 et Damphreux 19 mars 2024

J'ai pu faire trois observations d'Hermine, en un mois, deux fois dans le Seeland, bien blanche malgré le manque de neige et une à Damphreux, qui était déjà bien brune.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Hermine (Seeland 11 février 2024)


02 Hermine (Seeland 11 février 2024)


03 Hermine (Seeland 6 mars 2024)


04 Hermine (Damphreux 19 mars 2024)


Seeland Janvier 2024

Durant le mois de janvier, j'ai pu observer plusieurs fois des Cigognes blanches dans le Seeland. J'ai réussi à trouver leur dortoir, vers la mi-janvier, j'ai pu en comptabiliser environ 170 individus au dortoir. Ce dortoir était situé vers le terrain de football de Sugiez. Entre 10h et 10h30, les Cigognes partaient en petits groupes de 10 à 20 individus, pouvant aller jusqu'à 40 individus. Ces groupes allaient un peu partout dans les champs du Seeland, pour se nourrir.
J'ai pu photographier quelques bagues que j'ai envoyées à la station ornithologique de Sempach. D'après les rapports de baguage que j'ai reçus, la grande majorité de ces Cigognes blanches viennent d'Allemagne et de Suisse et une de ces Cigognes baguée en Suisse est âgée de 12 ans.
Benjamin Gygax
photo : Benjamin Gygax


01 Cigognes blanches


02 Cigognes blanches

rapport de bagage 1
rapport de bagage 2
rapport de bagage 3


Observations - 01.03.2023

Biaufond. Le printemps se réveille. Les Hirondelles de rochers piaillent, les grives et merles, troglodytes, rougegorges, roitelets et becs-croisés chantent. Les Bergeronnettes des ruisseaux, les sittelles et la panoplie des mésanges sont surexcitées. Chez les hérons, d'aucun construisent leur nid, d'aucun semblent couver, d'aucun houspillent les aigrettes. Les cygnes, autours et milans paradent.
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01 : Gallinule poule d'eau


02 : Bergeronnette des ruisseaux


Observations - 03.02.2023

Bref passage à Bonfol, avec une liste d'espèces relativement courte, mais de longues, paisibles observations forestières : le Pic mar, d'arbre en arbre, fait tomber des patchs de mousse ; les chants du troglodyte, du rougegorge et du merle se mêlent aux improvisations des étourneaux ; un nuage épars de Pinsons du Nord traverse lentement le sous-bois. À noter également une observation un peu plus énergique, mais pas moins longue : un écureuil passe lui aussi de branche en branche et visite quelques cavités ; cherche-t-il ses réserves ou un nouveau logement pour l'été?
Gauvain Saucy
photo : Gauvain Saucy


01 : Bruant des roseaux


02 : Bruant jaune


03 : Ecureuil roux


04 : Pic mar


Mardi 13 février 2024

La récente sortie Cepob à l'Inkwillersee a permis de belles observations aux 18 participants; malheureusement, je ne faisais pas partie de ce beau groupe.
Il me fallait donc y aller assez rapidement si je voulais encore avoir une chance d'apercevoir le couple de Harles piettes.

Je m'y suis donc rendu ce 13 février, veille de la Saint-Valentin, accompagné par une certaine douceur ainsi qu'une belle lumière. Beaucoup de choses se sont présentés devant mon objectif; c'est un bon spot. Outre de nombreux anatidés, je note la présence d'un discret Butor étoilé et surtout la découverte d'un encore plus discret Râle d'eau. Avec de la patience et beaucoup de discrétion, j'ai même eu la chance de le voir se toiletter. Rare moment! Quant aux Harles piettes, point de vision! D'autres observateurs m'ont informé qu'ils ne sont plus présents depuis quelques jours. Sans doute sont-ils retournés dans leur pays pour fêter la Saint-Valentin.

Andreas Kammermann
photo : Andreas Kammermann


01 : Etourneau sansonnet


02 : Grandes aigrettes


03 : Grande aigrette


04 : Canards chipeaux


05 : Gallinule poule d'eau


06 : Butor étoilé et Canards chipeaux


07 : Canards souchet


08 : Canard souchet et son reflet


09 : Toilettage


10 : Grèbe huppé avec larve


11 : Bonne pêche


12 : Butor étoilé et Gallinule


13 : Butor en alerte


14 : Râle d'eau


15 : Face à face avec le Râle d'eau


16 : A l'abri de la roselière


17 : Le Râle se toilette


OBSERVATION A MALLERAY
Le 18 février 2024

Le ciel est gris et la température est excessivement élevée (12°C). N’ayant rien envie d’entreprendre, nous nous sommes adonnés à de « l’ornithologie en chambre » ; notre salon étant entièrement vitré au sud et comportant une grande fenêtre à l’ouest. Sans effort donc, nous avons pu suivre les évolutions des espèces suivantes dans notre jardin : 2 Milans royaux, 1 Faucon crécerelle, 1 merle noir, 1 Mésange nonnette, 4 Mésanges bleues, 2 Mésanges charbonnières, 1 Pie bavarde, 1 Corneille noire, 14 Etourneaux sansonnets, 3 Moineaux friquets dont un couple, 1 Pinson des arbres, 1 Verdier d’Europe, 4 Chardonnerets élégants, 4 Tarins des aulnes, 2 Bouvreuils pivoine (mâle + femelle) et une dizaine de Moineaux domestiques.
Comme quoi il y a davantage d’oiseaux autour de nos maisons que dans la campagne cultivée !
Heidi et Erich Brunner


OBSERVATIONS à LANGENTHAL
Le 30 janvier 2024

Les 26-28 décembre 2023 je vous avais décrit un dortoir de Pinsons du Nord à Langenthal.
Un mois plus tard ces Pinsons passent toujours leurs nuits dans la même forêt. Le nombre d’individus est aussi élevé, sinon davantage, qu’il y a cinq semaines.
Alors que les conditions météorologiques sont similaires à celles de fin décembre, les oiseaux rentrent dès 16h.45 ; donc plus d’une demi-heure plus tard.
Aujourd’hui j’ai vu une attaque en rase-mottes par un Faucon Pèlerin à la poursuite d’un groupe de Pinsons volant bas dans la clairière. Quelle impression de vitesse et de puissance que laisse ce rapace en chasse !
Erich Brunner


Observation à Ausserberg (VS) le 28 janvier 2024

Un gypaète barbu adulte plane au-dessus d'Ausserberg près de Visp/Viège vers 14h par une belle journée d'hiver.

Jean-Michel Fallot


Observations à Chavornay (VD) et à Yverdon-les-Bains le 25 janvier 2024

Je suis allé à l'étang Creux-de-Terre près de Chavornay avec Laurence Gattiker par un bel après-midi d'hiver. Nous avons observé dans de bonnes conditions 4 Cormorans pygmée qui sont présents à cet endroit depuis l'automne 2023. Il y avait également sur cet étang plusieurs Oies cendrées, des Sarcelles d'hiver, des Canards colvert, chipeau et souchet, des Fuligules morillon et milouin, des Galinules poules d'eau et des Foulques macroules.

Nous sommes ensuite allés à l'embouchure du Mujon à Yverdon-les-Bains. En face du parking de l'autre côté du canal, un castor se promenait en plein jour sans être effarouché par les nombreuses personnes qui l'observaient et photographiaient depuis l'autre rive. Je n'en avais jamais vu d'aussi près en plein jour.

Sur le lac de Neuchâtel à l'embouchure du Mujon, nous avons observé 2 Bernaches nonnette, 2 Oies à tête barrée et une dizaine d'Ouettes d'Egypte parmi les nombreuses Oies cendrées, 1 Tadorne de Belon avec plusieurs Tadornes casarca, de nombreux Canards colvert, chipeau et pilet, des Fuligules morillons et milouins, des Harles bièvres, des Cygnes tuberculés, 2 Grandes Aigrettes avec quelques Hérons cendrés, des Grands Cormorans et des Grèbes huppés au large, des Galinules poule d'eau et des Foulques macroules, 1 Chevalier guignette, ainsi que plusieurs Goélands cendrés et leucophée avec de nombreuses Mouettes rieuses.

Jean-Michel Fallot


Observations aux Grangettes (VD) le 21 janvier 2024

Je suis allé dans la réserve des Grangettes près de Villeneuve (VD) par une belle journée d'hiver. A la sortie du village de Noville (VD) en direction des Grangettes, j'ai eu la chance d'observer 3 hérons garde-boeuf dans les champs près de la route. Dans la réserve des Grangettes à l'embouchure de l'Eau froide et près de Villeneuve, j'ai vu 2 couples de Garrot à oeil d'or, quelques Sarcelles d'hiver, des Canards Colvert et chipeau, de nombreux Fuligules morillons et milouins, des Harles bièvres, des Cygnes tuberculés, des Grèbes huppés et castagneux, des Grands Cormorans, des Mouettes rieuses, des Gallinules poules d'eau et des Foulques macroule. 2 Cormorans pygmée avaient encore été observés ce jour-là par d'autres ornithologues plus loin dans la lagune de Noville.

Jean-Michel Fallot



Observation - 23.12.2023

Quelques jours en Valais du 23 au 25 décembre : 2 tichodromes, 1 aigle et 1 autour à côté de Saillon, et un pèlerin chasse dans un groupe de chocards au-dessus de la colline de Tourbillon (Sion).
Gauvain Saucy


19.12.2023 Entre Kerzers et Ins

Par une journée grise avant la période de vacances de Noël, je me suis rendue dans le Seeland pour travailler sur mes connaissances ornitho. Malgré le froid qui faisait hérisser mes poils de cheville, les espèces étaient au rendez-vous : Faucon crécerelle, Tourterelle turque, Sitelle Torchepot, Mésange noire, Grande aigrette, Buse variable, Bergeronnette des ruisseaux, Linotte mélodieuse, Héron cendré, Chardonneret, Bergeronnette des ruisseaux, Canard chipeau, Canard colvert, Ouette d’Egypte, Foulque et Fuligule milouin. Sur le chemin, j’ai eu la chance de pouvoir observer aux jumelles un Faucon pèlerin perché sur un poteau électrique. Nous nous sommes toisés pendant une bonne vingtaine de minutes avant qu’il ne reparte. Seule une maigre photo prise par mon téléphone dans les jumelles m’a permis d’illustrer ce moment.

Charlotte Humair
photo : Charlotte Humair


OBSERVATIONS à LANGENTHAL
Les 26,27 et 28 décembre 2023

Un dortoir de Pinsons du Nord s’est formé à 2 km. de l’entrée Est de la ville de Langenthal, en bordure de la forêt de Under-Rickezopfe.
Je m’y suis rendu les 26 et 28 décembre ; et Claude le 27 décembre. Les trois jours 500'000 à 1 million d’individus (l’estimation est difficile à faire) se sont donnés en spectacle. Une clairière de quelques 400 m. de long permet de suivre facilement leurs évolutions.
La chaîne jurassienne se situe à une trentaine de km. au nord de Langenthal. Les Pinsons y passent probablement la journée à se nourrir des fruits du hêtre. Les premiers reviennent au dortoir vers 16h. et les derniers arrivent à la tombée de la nuit vers 17h. Avant 16h. tout est calme dans la clairière. Puis le silence se remplit gentiment de cris et de frottements d’ailes sur l’air, en particulier quand un groupe fait volte-face. Les minutes passent, les groupes ne cessent d’arriver et de tourner au-dessus des arbres et de la clairière. Ils se croisent, se croisent encore et se séparent à nouveau ; se posent sur les arbres avant de repartir dans de folles danses. On se demande comment il se fait qu’on n’observe quasiment pas de collisions. Dès 16h.30 on ne sait plus « où donner de la tête ». Les cris des oiseaux et le « froufrou » des ailes remplissent l’air, étouffent les bruits de la civilisation. Et voilà que « patrouillent » une Buse variable, un Autour des Palombes ou un Epervier d’Europe.
Venus de nulle part, deux Faucons Pèlerins lancent quelques attaques qui se soldent souvent par un échec. Pris de panique, quelques Pinsons se délestent et vous envoient leur « carte de visite » sur le nez ; ce qui vous ramène à la réalité. Puis la nuit tombe et vous n’entendez plus qu’un énorme grésillement venant des arbres lourdement chargés de volatiles ; un bruit rappelant celui que provoque une viande que l’on grille.
En début de nuit du 27 décembre, Claude repère le chant du Grand-Duc. Il faut dire qu’une carrière se trouve à 1 km. et que ce Hibou y a probablement élu domicile. Le lendemain matin Claude me signale cette observation et à 17h10 dans la nuit de la forêt j’entends à mon tour le chant de ce rapace nocturne. Heureusement que Claude m’avait prévenu de la présence de cet oiseau, sinon j’aurais pris cet appel pour l’aboiement lointain d’un chien fatigué.
J’ai alors quitté ce lieu qui s’endormait, en pensant à ce demi-million de cœurs battant rapidement dans cette forêt à l’écart des humains. La lune, presque pleine, et la planète Jupiter les « veilleront » toute la nuit.
Erich Brunner + Claude Wehrli


 


 

 

 

 

 

 

 

Pour retrouver les anciennes obs, cliquez sur les années ci-dessous.

 


Archives obs
2007 2008 2009 2010 2011 2012
2013 2014 2015 2016 2017 2018
2019 2020 2021 2022 2023  

Cette rubrique "Observations" présente l'actualité ornithologique de nos membres.

 

 

 


 
 
Design by Gratos

Le Club   |  Les statuts   |  Le comité |